Prevention santé

La discrimination des minorités sexuelles

La discrimination des minorités sexuelles Invité :  Ariel, responsable de l’association AFRIQUE ARC EN CIEL Interview de Coraline Delebarre, psychologue-sexologue Les discriminations liées à l’origine ou à l’orientation sexuelle ont des effets indéniables sur les individus et sur leur santé psychique et physique. Elles entraînent une dévalorisation de l’image de soi et conduit à mettre en danger sa santé. C’est exactement ce que vivent les lesbiennes, les gay, les bisexuels, les transsexuels dans leur quotidien. Vivre sa vie, sa sexualité, son intimité, dans un climat de discrimination, favorise le mal-être et l’anxiété, ce qui conduit à accentuer les prises de risques sexuelles notamment pour le VIH et les IST… N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast. Contacts utiles : centrelgbtparis.org/afrique-arc-en-ciel-paris-ile-de-france www.ardhis.org Ligne AZUR : 0810 20 30 40, appel anonyme, prix d’une communication locale Dispositif d’information et de soutien pour toute personne qui se pose des questions sur son orientation sexuelle ou son identité de genre…

La discrimination des minorités sexuelles

Invité : 

Ariel, responsable de l’association AFRIQUE ARC EN CIEL

Interview de Coraline Delebarre, psychologue-sexologue

Les discriminations liées à l’origine ou à l’orientation sexuelle ont des effets indéniables sur les individus et sur leur santé psychique et physique. Elles entraînent une dévalorisation de l’image de soi et conduit à mettre en danger sa santé. C’est exactement ce que vivent les lesbiennes, les gay, les bisexuels, les transsexuels dans leur quotidien.

Vivre sa vie, sa sexualité, son intimité, dans un climat de discrimination, favorise le mal-être et l’anxiété, ce qui conduit à accentuer les prises de risques sexuelles notamment pour le VIH et les IST…

N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast.

Contacts utiles :

centrelgbtparis.org/afrique-arc-en-ciel-paris-ile-de-france

www.ardhis.org

Ligne AZUR : 0810 20 30 40, appel anonyme, prix d’une communication locale

Dispositif d’information et de soutien pour toute personne qui se pose des questions sur son orientation sexuelle ou son identité de genre…

14 mars 2019

Le dépistage du cancer colorectal

Le dépistage du cancer colorectal L’invité : Dr Emmanuel Ricard, direction des dépistages de la Ligue contre le Cancer Le cancer colorectal, ou cancer du côlon-rectum, touche chaque année près de 45 000 personnes en France. Il est responsable de près de 18 000 décès par an. Pourtant, s'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Comment et bien grâce au dépistage organisé proposé gratuitement aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans, tous les deux ans. Nous expliquons pourquoi il est très important de se faire dépister, où retirer un test gratuitement, comment réaliser ce test de dépistage chez soi, et quels sont les facteurs de risques.. N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast. Contacts utiles : www.ligue-cancer.net/article/26096_cancer-du-colon-et-du-rectum RDV à l’hôpital Bichat, 46, rue Henri-Huchard dans le 18ᵉ, le mardi 12 mars pour une journée d’information sur le dépistage du cancer colorectal, à l’occasion de Mars Bleu. Dans le hall principal de l’hôpital de 11h à 16h un colon géant sera installé.

Le dépistage du cancer colorectal

L’invité :

Dr Emmanuel Ricard, direction des dépistages de la Ligue contre le Cancer

Le cancer colorectal, ou cancer du côlon-rectum, touche chaque année près de 45 000 personnes en France. Il est responsable de près de 18 000 décès par an. Pourtant, s'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Comment et bien grâce au dépistage organisé proposé gratuitement aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans, tous les deux ans.

Nous expliquons pourquoi il est très important de se faire dépister, où retirer un test gratuitement, comment réaliser ce test de dépistage chez soi, et quels sont les facteurs de risques..

N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast.

Contacts utiles : www.ligue-cancer.net/article/26096_cancer-du-colon-et-du-rectum

RDV à l’hôpital Bichat, 46, rue Henri-Huchard dans le 18ᵉ, le mardi 12 mars pour une journée d’information sur le dépistage du cancer colorectal, à l’occasion de Mars Bleu. Dans le hall principal de l’hôpital de 11h à 16h un colon géant sera installé.

07 mars 2019

L'asthme chez les enfants

L'asthme chez les enfants L’invité Dr Jean-Pol DUMUR, pneumo-allergologue Plan de l’émission : L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente de l’enfance. En France, l’asthme touche au moins 10 % des enfants. En une quinzaine d’année, sa fréquence a doublé. La sévérité de la maladie augmente également. Pourquoi l’asthme est elle une maladie de plus en plus fréquente ? Quelles sont les conséquences pour la santé de nos enfants, quelles solutions pour les soulager ? Pourquoi est-il important de diagnostiquer l’asthme chez un enfant dès son plus jeune âge ? Le Dr Jean-Pol Dumur a répondu à toutes ces questions. Contacts utiles : N° vert Asthme et Allergies INFO SERVICE : 0 800 19 20 21

L'asthme chez les enfants

L’invité

Dr Jean-Pol DUMUR, pneumo-allergologue

Plan de l’émission :

L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente de l’enfance. En France, l’asthme touche au moins 10 % des enfants. En une quinzaine d’année, sa fréquence a doublé. La sévérité de la maladie augmente également. Pourquoi l’asthme est elle une maladie de plus en plus fréquente ? Quelles sont les conséquences pour la santé de nos enfants, quelles solutions pour les soulager ? Pourquoi est-il important de diagnostiquer l’asthme chez un enfant dès son plus jeune âge ? Le Dr Jean-Pol Dumur a répondu à toutes ces questions.

Contacts utiles :

N° vert Asthme et Allergies INFO SERVICE : 0 800 19 20 21

28 février 2019

Grossesse et dépression

Grossesse et dépression Invitée : Pr Gisèle Apter, pédopsychiatre, à l’hôpital du Havre La grossesse est un moment privilégié et joyeux. Malheureusement, toutes les femmes ne sont pas logées à la même enseigne. Au moins 10% des femmes enceintes souffriraient de périodes de dépression pendant la grossesse et après l’accouchement. Alors comment reconnaître les signes d’une dépression, pourquoi est-il important de se faire aider ? d’en parler autour de soi pour ne pas s’enfermer dans une véritable douleur. On en parle ce matin avec notre invitée. N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast. Contacts utiles : « Allo Parents bébé » propose une aide, une écoute quand on ressent une difficulté à devenir parent. 0 800 00 34 56 du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 17h à 21h

Grossesse et dépression

Invitée :

Pr Gisèle Apter, pédopsychiatre, à l’hôpital du Havre

La grossesse est un moment privilégié et joyeux. Malheureusement, toutes les femmes ne sont pas logées à la même enseigne. Au moins 10% des femmes enceintes souffriraient de périodes de dépression pendant la grossesse et après l’accouchement.

Alors comment reconnaître les signes d’une dépression, pourquoi est-il important de se faire aider ? d’en parler autour de soi pour ne pas s’enfermer dans une véritable douleur. On en parle ce matin avec notre invitée.

N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast.

Contacts utiles :

« Allo Parents bébé » propose une aide, une écoute quand on ressent une difficulté à devenir parent.

0 800 00 34 56 du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 17h à 21h

21 février 2019

Nutrition / Le diabète et si c’était le mal du siècle ?

Nutrition / Le diabète et si c’était le mal du siècle ? Invités: Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’association Santé Diabète au Mali Domingas Francisco, aide-soignante anime des ateliers thérapeutiques, présidente de l’Association Cri des Mères. Près de 10% de la population mondiale souffre de diabète. Et ce chiffre ne fait que progresser. A l’origine de ce phénomène, on trouve notamment le mode de vie, l’alimentation trop riche et le manque d’exercice physique. Nos invités ont expliqué pourquoi il est essentiel aujourd’hui de modifier son alimentation de privilégier des aliments simples, variés et limiter les plats préparés et produits transformés. Préparer ses repas c’est aussi contrôler la composition des aliments afin de consommer moins de sel, moins de gras et moins de sucre. N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast. Liens et infos utiles : www.mangerbouger.fr

Nutrition / Le diabète et si c’était le mal du siècle ?

Invités:

Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’association Santé Diabète au Mali Domingas Francisco, aide-soignante anime des ateliers thérapeutiques, présidente de l’Association Cri des Mères.

Près de 10% de la population mondiale souffre de diabète. Et ce chiffre ne fait que progresser. A l’origine de ce phénomène, on trouve notamment le mode de vie, l’alimentation trop riche et le manque d’exercice physique. Nos invités ont expliqué pourquoi il est essentiel aujourd’hui de modifier son alimentation de privilégier des aliments simples, variés et limiter les plats préparés et produits transformés.

Préparer ses repas c’est aussi contrôler la composition des aliments afin de consommer moins de sel, moins de gras et moins de sucre.

N’hésitez pas à écouter l’émission en podcast.

Liens et infos utiles :

www.mangerbouger.fr

14 février 2019

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées par les AVC ?

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées par les AVC ? LES INVITES : Pr Charlotte CORDONNIER, neurologue au CHU de Lille Dr Djibril SOUMAH, neurologue à l’hôpital francilien Sud à Corbeil Essonne L’accident vasculaire cérébral touche environ 150 000 personnes chaque année. Les femmes sont de plus en plus touchées par les AVC, 1ère cause de décès en France. Pourquoi les femmes sont plus vulnérables que les hommes, quels sont les facteurs de risques et pourquoi il faut absolument appeler les secours au plus vite, pour éviter les séquelles parfois très graves et irrémédiables. Nos invités ont répondu à toutes ces questions. Liens et infos utiles : Testez vos connaissance sur les AVC aucoeurdelavc.fr/quiz/quiz/

Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées par les AVC ?

LES INVITES :

Pr Charlotte CORDONNIER, neurologue au CHU de Lille

Dr Djibril SOUMAH, neurologue à l’hôpital francilien Sud à Corbeil Essonne

L’accident vasculaire cérébral touche environ 150 000 personnes chaque année. Les femmes sont de plus en plus touchées par les AVC, 1ère cause de décès en France. Pourquoi les femmes sont plus vulnérables que les hommes, quels sont les facteurs de risques et pourquoi il faut absolument appeler les secours au plus vite, pour éviter les séquelles parfois très graves et irrémédiables. Nos invités ont répondu à toutes ces questions.

Liens et infos utiles :

Testez vos connaissance sur les AVC aucoeurdelavc.fr/quiz/quiz/

07 février 2019

Le virus de la grippe

Le virus de la grippe Invité : Dr Jean-Marie Cohen, médecin généraliste et Président d’Open Rome. Ce qui est difficile avec l’épidémie de grippe c’est qu’elle est totalement imprévisible. On ne peut pas anticiper son ampleur ni sa gravité. Ce que l’on sait en revanche, c’est que chaque année, il y a une épidémie qui survient entre novembre et mars, nous vous dirons pourquoi. Ce qu’on ignore, c’est quand elle va se terminer. Mais d’où vient le virus de la grippe ? comment arrive t-il jusqu’à nous ? comment le surveille t-on pour pouvoir élaborer le vaccin ? comment se protéger de la grippe ? Notre invité a répondu à toutes ces questions. Liens et infos utiles : Tout savoir sur la vaccination contre la grippe : vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Grippe

Le virus de la grippe

Invité :

Dr Jean-Marie Cohen, médecin généraliste et Président d’Open Rome.

Ce qui est difficile avec l’épidémie de grippe c’est qu’elle est totalement imprévisible. On ne peut pas anticiper son ampleur ni sa gravité. Ce que l’on sait en revanche, c’est que chaque année, il y a une épidémie qui survient entre novembre et mars, nous vous dirons pourquoi. Ce qu’on ignore, c’est quand elle va se terminer. Mais d’où vient le virus de la grippe ? comment arrive t-il jusqu’à nous ? comment le surveille t-on pour pouvoir élaborer le vaccin ? comment se protéger de la grippe ?

Notre invité a répondu à toutes ces questions.

Liens et infos utiles :

Tout savoir sur la vaccination contre la grippe :

vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Grippe

31 janvier 2019

L’importance du don de sang pour les drépanocytaires

L’importance du don de sang pour les drépanocytaires Les invités : Pr. France Pirenne, directrice scientifique à l’EFS Ile-de-France (établissement Français du Sang) Dr Laurent Holvoet, pédiatre au Centre de drépanocytose à l’hôpital Robert Debré, à Paris, A l’heure actuelle, l’essentiel du traitement pour les drépanocytaires consiste à la prise en charge des symptômes résultant des crises. Avec le don du sang, les drépanocytaires peuvent bénéficier de transfusions régulières qui traitent certains symptômes de la maladie… et qui les soulagent. Mais pour ça il faut des donneurs compatibles, pas seulement de même groupe sanguin (A B ou O) mai aussi de même origine géographique. Nos invités ont expliqué pourquoi les Africains d’origine doivent donner leur sang plus souvent pour venir en aide aux malades. Liens et infos utiles : EFS : dondesang.efs.sante.fr CIDD : Centre d’Information et de dépistage de la drépanocytose (CIDD) pour le dépistage de la drépanocytose. L’examen sera fait gratuitement. Un médecin spécialisé vous accueillera pour vous donner toutes les explications nécessaires -13 rue Charles Bertheau 75013 Paris – 01 45 82 50 00.

L’importance du don de sang pour les drépanocytaires

Les invités :

Pr. France Pirenne, directrice scientifique à l’EFS Ile-de-France (établissement Français du Sang)

Dr Laurent Holvoet, pédiatre au Centre de drépanocytose à l’hôpital Robert Debré, à Paris,

A l’heure actuelle, l’essentiel du traitement pour les drépanocytaires consiste à la prise en charge des symptômes résultant des crises. Avec le don du sang, les drépanocytaires peuvent bénéficier de transfusions régulières qui traitent certains symptômes de la maladie… et qui les soulagent. Mais pour ça il faut des donneurs compatibles, pas seulement de même groupe sanguin (A B ou O) mai aussi de même origine géographique.

Nos invités ont expliqué pourquoi les Africains d’origine doivent donner leur sang plus souvent pour venir en aide aux malades.

Liens et infos utiles :

EFS : dondesang.efs.sante.fr

CIDD : Centre d’Information et de dépistage de la drépanocytose (CIDD) pour le dépistage de la drépanocytose. L’examen sera fait gratuitement. Un médecin spécialisé vous accueillera pour vous donner toutes les explications nécessaires -13 rue Charles Bertheau 75013 Paris – 01 45 82 50 00.

24 janvier 2019

L’interprétariat médical et social

L’interprétariat médical et social Les invités : - Aziz Tabouri, responsable de la société ISM Interprétariat - Sié Dionou médiateur de santé à l’hôpital de la Pitié Salpétrière La barrière de la langue c’est difficile pour tous les migrants… savoir se diriger dans un pays que l’on ne connaît pas… la difficulté des services administratifs… mais tout ça se complique encore lorsqu’on doit consulter un médecin, expliquer ses douleurs, ou aborder des sujet plus intimes, comme la sexualité, la contraception par exemple…. se faire prescrire des médicaments.. aujourd’hui en France, il est possible d’avoir des interprètes dans les consultations médicales, dans les hôpitaux, dans certaines maternités, PMI, Caisses primaires d’assurance maladie, centres de planification et d’éducation familiale, mais aussi dans certains services administratifs comme la poste… Liens et infos utiles : ISM interprétariat – 90 av de Flandre 75019 Paris - Tel : 01 53 26 52 50 Email : traduction@ism-mail.fr « Les livrets de santé bilingues » à télécharger ou commander à Santé publique France pour les professionnels de santé, du social. Outil de liaison entre migrants et professionnels de la santé ou du social http://inpes.santepubliquefrance.fr/collections/livrets-bilingues.asp

L’interprétariat médical et social

Les invités :

- Aziz Tabouri, responsable de la société ISM Interprétariat

- Sié Dionou médiateur de santé à l’hôpital de la Pitié Salpétrière

La barrière de la langue c’est difficile pour tous les migrants… savoir se diriger dans un pays que l’on ne connaît pas… la difficulté des services administratifs… mais tout ça se complique encore lorsqu’on doit consulter un médecin, expliquer ses douleurs, ou aborder des sujet plus intimes, comme la sexualité, la contraception par exemple…. se faire prescrire des médicaments.. aujourd’hui en France, il est possible d’avoir des interprètes dans les consultations médicales, dans les hôpitaux, dans certaines maternités, PMI, Caisses primaires d’assurance maladie, centres de planification et d’éducation familiale, mais aussi dans certains services administratifs comme la poste…

Liens et infos utiles :

ISM interprétariat – 90 av de Flandre 75019 Paris - Tel : 01 53 26 52 50

Email : traduction@ism-mail.fr

« Les livrets de santé bilingues » à télécharger ou commander à Santé publique France pour les professionnels de santé, du social.

Outil de liaison entre migrants et professionnels de la santé ou du social

http://inpes.santepubliquefrance.fr/collections/livrets-bilingues.asp

17 janvier 2019