Prevention santé

Bilan du mois sans tabac et bonnes résolutions 2019

Bilan du mois sans tabac et bonnes résolutions 2019 L’invitée : Félicie DAVID, chargée de communication Tabac à Santé publique France Cette émission a été l’occasion de faire le bilan de la 3ème édition du Mois sans Tabac…
242 579 personnes se sont inscrites à l’opération…. soit une augmentation de 54% par rapport à 2017. C’est un vrai succès. Notre invitée a rappelé l’importance d’arrêter de fumer… car les maladies liées au tabac tuent près de 200 personnes chaque jour en France. Il existe des outils personnalisés, efficaces, gratuits pour aider chacun à en finir avec la cigarette : le site tabac-info-service.fr, un n° le 3989, pour s’entretenir avec un tabacologue, une application mobile… Sans oublier les substituts nicotiniques en partie remboursés par l’Assurance maladie. Liens et infos utiles : mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/ 39 89 pour être mis en relation avec un tabacologue

Bilan du mois sans tabac et bonnes résolutions 2019

L’invitée :

Félicie DAVID, chargée de communication Tabac à Santé publique France

Cette émission a été l’occasion de faire le bilan de la 3ème édition du Mois sans Tabac… 242 579 personnes se sont inscrites à l’opération…. soit une augmentation de 54% par rapport à 2017. C’est un vrai succès.

Notre invitée a rappelé l’importance d’arrêter de fumer… car les maladies liées au tabac tuent près de 200 personnes chaque jour en France. Il existe des outils personnalisés, efficaces, gratuits pour aider chacun à en finir avec la cigarette : le site tabac-info-service.fr, un n° le 3989, pour s’entretenir avec un tabacologue, une application mobile… Sans oublier les substituts nicotiniques en partie remboursés par l’Assurance maladie.

Liens et infos utiles :

mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

39 89 pour être mis en relation avec un tabacologue

10 janvier 2019

 LA NUTRITION DANS UN MONDE GLOBALISE

Émission santé 27 décembre 2018 - 9h25/10h LES INVITES : Yves Martin-Prével, directeur de recherche en nutrition internationale à l’institut de recherche pour le développement, auteur du livre « La nutrition dans un monde globalisé » aux éditions Karthala. Stéphane Besançon, directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali C’est un constat qui fait peur… Il y aurait eu en 2016, 815 millions de personnes souffrant de sous-alimentation chronique dans le monde, soit environ une personne sur neuf. … mais parallèlement à tous ces chiffres, l'obésité et les problèmes de santé lié à une mauvaise alimentation progressent aussi dans toutes les parties du monde. Comment en est-on arrivé là ? comment revenir à une alimentation raisonnée au niveau mondial ? quelles conséquences pour la santé ?...

Émission santé 27 décembre 2018 - 9h25/10h

LES INVITES :

Yves Martin-Prével, directeur de recherche en nutrition internationale à l’institut de recherche pour le développement, auteur du livre « La nutrition dans un monde globalisé » aux éditions Karthala.

Stéphane Besançon, directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali

C’est un constat qui fait peur… Il y aurait eu en 2016, 815 millions de personnes souffrant de sous-alimentation chronique dans le monde, soit environ une personne sur neuf. … mais parallèlement à tous ces chiffres, l'obésité et les problèmes de santé lié à une mauvaise alimentation progressent aussi dans toutes les parties du monde. Comment en est-on arrivé là ? comment revenir à une alimentation raisonnée au niveau mondial ? quelles conséquences pour la santé ?...

27 décembre 2018

4 cancers sur 10 pourraient être évités

4 cancers sur 10 pourraient être évités Invités : - Emmanuel Ricard de la Ligue contre le Cancer - Mathilde Touvier chercheuse à l’INSERM dans l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle. 4 CANCERS SUR 10 pourraient être évités… comment ? Et bien en modifiant nos habitudes de vie, en ayant une meilleure hygiène de vie, en évitant certains facteurs de risques importants comme le tabac, l’alcool, l’alimentation trop grasse et trop sucrée, le manque d’activité physique… sur 346 000 cas de cancers diagnostiqués en 2015, 142 000 (soit 41% des cancers) auraient pu être évités… Nos invités ont rappelé l’importance de faire attention à notre capital santé. Contacts utiles : www.ligue-cancer.net Ligue contre le cancer : écoute, aide, soutien…  : 0 800 940 939

4 cancers sur 10 pourraient être évités

Invités :

- Emmanuel Ricard de la Ligue contre le Cancer

- Mathilde Touvier chercheuse à l’INSERM dans l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle.

4 CANCERS SUR 10 pourraient être évités… comment ? Et bien en modifiant nos habitudes de vie, en ayant une meilleure hygiène de vie, en évitant certains facteurs de risques importants comme le tabac, l’alcool, l’alimentation trop grasse et trop sucrée, le manque d’activité physique… sur 346 000 cas de cancers diagnostiqués en 2015, 142 000 (soit 41% des cancers) auraient pu être évités…

Nos invités ont rappelé l’importance de faire attention à notre capital santé.

Contacts utiles :

www.ligue-cancer.net

Ligue contre le cancer : écoute, aide, soutien…  : 0 800 940 939

20 décembre 2018

La vaccination papillomavirus

LES INVITES : Dr Carine Davitian, gynécologue et responsable du Centre de Santé Sexuelle à l’hôpital Beaujeon Emmanuel Ricard de la Ligue contre le cancer, responsable Prévention et Promotion du dépistage Le papillomavirus humain, virus responsable quand il n’est pas éliminé par l’organisme, de certains cancers, le plus connu, celui du cancer du col de l’utérus, provoque aujourd’hui en France plus de 3 000 nouveaux cas par an de cancers chez les femmes, dont 1000 décès annuels . La prévention primaire du cancer du col de l’utérus repose sur la vaccination des jeunes filles de 11 à 14 ans. Nos invités ont également insisté, pour les jeunes femmes et femmes de plus de 25 et jusqu’à 65 ans, de faire un frottis cervical tous les trois ans C’est la prévention secondaire. Ce frottis a pour objectif le dépistage de lésion précancéreuse. Site utile : vaccination-info-service.fr

LES INVITES :

Dr Carine Davitian, gynécologue et responsable du Centre de Santé Sexuelle à

l’hôpital Beaujeon

Emmanuel Ricard de la Ligue contre le cancer, responsable Prévention et Promotion du dépistage

Le papillomavirus humain, virus responsable quand il n’est pas éliminé par l’organisme, de certains cancers, le plus connu, celui du cancer du col de l’utérus, provoque aujourd’hui en France plus de 3 000 nouveaux cas par an de cancers chez les femmes, dont 1000 décès annuels . La prévention primaire du cancer du col de l’utérus repose sur la vaccination des jeunes filles de 11 à 14 ans.

Nos invités ont également insisté, pour les jeunes femmes et femmes de plus de 25 et jusqu’à 65 ans, de faire un frottis cervical tous les trois ans C’est la prévention secondaire. Ce frottis a pour objectif le dépistage de lésion précancéreuse.

Site utile :

vaccination-info-service.fr

13 décembre 2018

VIH – La PREP

Émission santé 29 novembre 2018 LES INVITES : Dr Jade GHOSN, Médecin infectiologue au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Bichat (COREVIH Ile de France Nord) Jean-Paul NGUEYA, médiateur de santé de l’association Afrique Avenir Mohamed, bénévole de l’association le Comité des Familles La Journée Mondiale de lutte contre le sida c’est le rendez-vous incontournable de la lutte contre le sida et l’occasion de revenir sur les avancées de la science : les traitements anti-vih efficaces dans le cadre d’un bon suivi médical et permettent aux personnes séropositives de ne plus transmettre le virus à son (sa) partenaire sexuel(lle) et pour les personnes séronégatives, il existe un médicament que l’on prend avant les rapports sexuels qui protège du VIH : il s’appelle la PREP : médicament préventif efficace qui empêche le VIH de rentrer dans l’organisme. Nos invités ont largement expliqué ce qu’est la PREP, à qui s’adresse ce médicament, qui le délivre, combien ça coûte ? mais aussi parlé de l’importance du dépistage afin de connaître son statut sérologique afin de se protéger et protéger les autres. Nhésitez pas à écouter l’émission en podcast Contacts utiles : Association Afrique Avenir : 01 42 77 41 31 Sur le site de l’association, il y a des brochures à télécharger sur comment fonctionne la Prep http://www.afriqueavenir.fr/wp-content/uploads/2018/11/La_PrEP-Femmes_V2-bd.pdf Association Le comité des Familles 18 rue De La Mare 75020 Paris , Tél. 01 40 40 90 25 COREVIH Ile de France Nord : 01 40 25 80 33 www.corevih-idfnord.fr Tout savoir sur les tests de dépistage www.sidainfoservice.org - 0800 840 800, appel anonyme confidentiel et gratuit Trouvez un centre de dépistage près de chez vous : https://www.sida-info-service.org/?-DEPISTAGE-VIH-sida-

Émission santé 29 novembre 2018

LES INVITES :

Dr Jade GHOSN, Médecin infectiologue au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Bichat (COREVIH Ile de France Nord)

Jean-Paul NGUEYA, médiateur de santé de l’association Afrique Avenir

Mohamed, bénévole de l’association le Comité des Familles

La Journée Mondiale de lutte contre le sida c’est le rendez-vous incontournable de la lutte contre le sida et l’occasion de revenir sur les avancées de la science : les traitements anti-vih efficaces dans le cadre d’un bon suivi médical et permettent aux personnes séropositives de ne plus transmettre le virus à son (sa) partenaire sexuel(lle) et pour les personnes séronégatives, il existe un médicament que l’on prend avant les rapports sexuels qui protège du VIH : il s’appelle la PREP : médicament préventif efficace qui empêche le VIH de rentrer dans l’organisme.

Nos invités ont largement expliqué ce qu’est la PREP, à qui s’adresse ce médicament, qui le délivre, combien ça coûte ? mais aussi parlé de l’importance du dépistage afin de connaître son statut sérologique afin de se protéger et protéger les autres.

Nhésitez pas à écouter l’émission en podcast

Contacts utiles :

Association Afrique Avenir : 01 42 77 41 31

Sur le site de l’association, il y a des brochures à télécharger sur comment fonctionne la Prep

http://www.afriqueavenir.fr/wp-content/uploads/2018/11/La_PrEP-Femmes_V2-bd.pdf

Association Le comité des Familles

18 rue De La Mare 75020 Paris , Tél. 01 40 40 90 25

COREVIH Ile de France Nord : 01 40 25 80 33

www.corevih-idfnord.fr

Tout savoir sur les tests de dépistage www.sidainfoservice.org - 0800 840 800, appel anonyme confidentiel et gratuit

Trouvez un centre de dépistage près de chez vous : https://www.sida-info-service.org/?-DEPISTAGE-VIH-sida-

29 novembre 2018

La dépression, la psychose de l’exil

Émission santé 22 novembre 2018 LES INVITES : Dr Andréa Tortelli, psychiatre Réseau Psychatrie et Précarité de Paris - Hôpital Maison Blanche. Janani Jeganathan, psychologue clinicienne à l’hôpital de Marne la Vallée, et à l’association Sunjata Keïta , Centre de Médiations culturelles et d’Aide Psychologique aux familles migrantes. Une personne migrante à 3 fois plus de risques de développer des signes de dépression, de psychose du à l’exil. A cause de toutes les difficultés rencontrées : les conditions difficiles du parcours migratoire, les violences, la peur, puis ensuite la difficulté d’adaptation, des ressources économiques beaucoup plus faibles, la séparation familiale, les expériences sociales négatives comme la discrimination… Alors comment repérer les signes d’une dépression ? comment savoir si on a besoin d’être accompagné ? quelles sont les aides qui existent ? A qui en parler ? Nos invités ont répondu à toutes ces questions. N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast Contacts utiles : Le médecin généraliste, c’est le premier interlocuteur pour les problèmes de dépression Association Maison Sunjata KEITA - Centre de Médiations culturelles et d’Aide Psychologique aux familles migrantes : 01 48 05 03 31 Suicide Écoute au 01 45 39 40 00, 24h/24, 7j/7 (Coût d’un appel vers un poste fixe) : n’hésitez pas à appeler ce numéro si vous êtes en souffrance ou que vous pensez au suicide. Les Centres médico-psychologiques (CMP) sont accessibles aux adultes même sans protection maladie et quelles que soient les difficultés psychologiques. Les CMP proposent des consultations gratuites à tous. COMEDE : un service gratuit de psychothérapie pour les exilés Téléphone : 01 45 21 38 40

Émission santé 22 novembre 2018

LES INVITES :

Dr Andréa Tortelli, psychiatre Réseau Psychatrie et Précarité de Paris - Hôpital Maison Blanche.

Janani Jeganathan, psychologue clinicienne à l’hôpital de Marne la Vallée, et à l’association Sunjata Keïta , Centre de Médiations culturelles et d’Aide Psychologique aux familles migrantes.

Une personne migrante à 3 fois plus de risques de développer des signes de dépression, de psychose du à l’exil. A cause de toutes les difficultés rencontrées : les conditions difficiles du parcours migratoire, les violences, la peur, puis ensuite la difficulté d’adaptation, des ressources économiques beaucoup plus faibles, la séparation familiale, les expériences sociales négatives comme la discrimination…

Alors comment repérer les signes d’une dépression ? comment savoir si on a besoin d’être accompagné ? quelles sont les aides qui existent ? A qui en parler ? Nos invités ont répondu à toutes ces questions.

N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast

Contacts utiles :

Le médecin généraliste, c’est le premier interlocuteur pour les problèmes de dépression

Association Maison Sunjata KEITA - Centre de Médiations culturelles et d’Aide Psychologique aux familles migrantes : 01 48 05 03 31

Suicide Écoute au 01 45 39 40 00, 24h/24, 7j/7 (Coût d’un appel vers un poste fixe) : n’hésitez pas à appeler ce numéro si vous êtes en souffrance ou que vous pensez au suicide.

Les Centres médico-psychologiques (CMP) sont accessibles aux adultes même sans protection maladie et quelles que soient les difficultés psychologiques. Les CMP proposent des consultations gratuites à tous.

COMEDE : un service gratuit de psychothérapie pour les exilés

Téléphone : 01 45 21 38 40

22 novembre 2018

Les virus de l'hiver chez les bébés

AFRICA N°1 : Émission santé jeudi 15 novembre 2018  LES INVITES : Pr Bruno Lina du Laboratoire de virologie, Centre de Biologie et Pathologie au CHU de Lyon. Dès le mois d’octobre, vous avez sans doute parfois l’impression que vos enfants sont toujours malades… dès qu’ils rentrent en crèche ou à l’école … non ce n’est pas un complot contre vous chers parents… C’est uniquement parce que vos enfants sont exposés à une multitude de nouveaux microbes, qui provoquent : bronchiolite, otite, bronchite, grippe, rhume, rhino, gastro.. Comment peut-on mieux protéger les jeunes enfants de ces agressions ? quand faut-il penser aux antibiotiques et quand sont-ils inutiles ? Pourquoi ne faut-il pas se rendre trop rapidement aux urgences quand un bébé à de la fièvre ? Notre invité a répondu à toutes ces questions.

AFRICA N°1 : Émission santé jeudi 15 novembre 2018 

LES INVITES :

Pr Bruno Lina du Laboratoire de virologie, Centre de Biologie et Pathologie au CHU de Lyon.

Dès le mois d’octobre, vous avez sans doute parfois l’impression que vos enfants sont toujours malades… dès qu’ils rentrent en crèche ou à l’école … non ce n’est pas un complot contre vous chers parents… C’est uniquement parce que vos enfants sont exposés à une multitude de nouveaux microbes, qui provoquent : bronchiolite, otite, bronchite, grippe, rhume, rhino, gastro..

Comment peut-on mieux protéger les jeunes enfants de ces agressions ? quand faut-il penser aux antibiotiques et quand sont-ils inutiles ? Pourquoi ne faut-il pas se rendre trop rapidement aux urgences quand un bébé à de la fièvre ?

Notre invité a répondu à toutes ces questions.

15 novembre 2018