Le grand débat

Le Grand Débat - 16/01/2019

Côte d’Ivoire : Acquittement et conséquences

Huit ans après son transfèrement à la Haye, l’ancien président Laurent Gbagbo, âgé de 73 ans, ainsi que son ancien ministre Charles Blé Goudé, transféré à la CPI en mars 2014, tous deux accusés de crime contre l'humanité, ont été acquittés par la Cour pénale internationale. Quel sera l’impact de cet épilogue judiciaire sur la configuration politique en Côte d'Ivoire, à moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle ? Quid du sort des victimes de la crise électorale de 2010-2011 dont les principaux protagonistes seront de nouveau aux premiers rangs du jeu électoral en 2020 ?  
Invités : - Nestor Koffi, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) - Fousseny Tamadou, Président de l’Union des Soroïstes en France - Saïd Penda, Analyste politique. Directeur d’Africa Médias & Stratégies (AMS) - Arthur Banga, Docteur en histoire des stratégies militaires. Spécialiste des questions de défense. Enseignant-chercheur à l'université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan

Côte d’Ivoire : Acquittement et conséquencesHuit ans après son transfèrement à la Haye, l’ancien président Laurent Gbagbo, âgé de 73 ans, ainsi que son ancien ministre Charles Blé Goudé, transféré à la CPI en mars 2014, tous deux accusés de crime contre l'humanité, ont été acquittés par la Cour pénale internationale. Quel sera l’impact de cet épilogue judiciaire sur la configuration politique en Côte d'Ivoire, à moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle ? Quid du sort des victimes de la crise électorale de 2010-2011 dont les principaux protagonistes seront de nouveau aux premiers rangs du jeu électoral en 2020 ?  

Invités :

- Nestor Koffi, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d'Ivoire)

- Fousseny Tamadou, Président de l’Union des Soroïstes en France

- Saïd Penda, Analyste politique. Directeur d’Africa Médias & Stratégies (AMS)

- Arthur Banga, Docteur en histoire des stratégies militaires. Spécialiste des questions de défense. Enseignant-chercheur à l'université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan

16 janvier 2019

Le Grand Débat - 15/01/2019

RD Congo : Alternance contestée et paradoxes politiques

Une élection présidentielle aux résultats contestés, issus d’un arrangement présumé entre le pouvoir sortant et une partie de l’opposition. Des législatives qui se concluent par une victoire massive des perdants de la présidentielle, tout en assurant la continuité du régime sortant. Alors que des violences postélectorales ont déjà fait plusieurs morts et donné lieu à des dizaines d’arrestations, à quoi ressemblera la vie politique en RDC après ces élections aux résultats contradictoires ?
Invités : - Kodjo Ndukuma, Juriste. Cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Porte-parole du Front commun pour le Congo (FCC) - Alexandre Kiyedi, Représentant en France de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) - Albert Mukulubundu, Porte-parole en France de la coalition Lamuka. Conseiller politique de l'ancien Premier ministre Adolphe Muzito

RD Congo : Alternance contestée et paradoxes politiquesUne élection présidentielle aux résultats contestés, issus d’un arrangement présumé entre le pouvoir sortant et une partie de l’opposition. Des législatives qui se concluent par une victoire massive des perdants de la présidentielle, tout en assurant la continuité du régime sortant. Alors que des violences postélectorales ont déjà fait plusieurs morts et donné lieu à des dizaines d’arrestations, à quoi ressemblera la vie politique en RDC après ces élections aux résultats contradictoires ?

Invités :

- Kodjo Ndukuma, Juriste. Cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Porte-parole du Front commun pour le Congo (FCC)

- Alexandre Kiyedi, Représentant en France de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)

- Albert Mukulubundu, Porte-parole en France de la coalition Lamuka. Conseiller politique de l'ancien Premier ministre Adolphe Muzito

15 janvier 2019

Le Grand Débat - 14/01/2019

Les défis du nouveau président malgache

Le processus électoral est parvenu à son terme, sans le contentieux postélectoral tant redouté par les citoyens malgaches. La Haute Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats officiels le 8 janvier dernier, confirmant la victoire d’Andry Rajoelina avec à 55,66% des voix, contre 44,34% pour son rival Marc Ravalomanana qui a accepté le verdict des urnes. A l'issue de cette longue saison électorale que peuvent désormais attendre les Malgaches de cette nouvelle page qui s’ouvre pour leur pays ?

Invités : - Lala Haïngo Rajaorisona, Journaliste - Gregory Sileny, Chargé de communication de TEM («Tous ensemble pour Madagascar», coalition de soutien au candidat Andry Rajoelina)   - Philippe Rajaona, Membre de la société civile. Ancien vice-président du parti Leader Fanilo en France

Les défis du nouveau président malgacheLe processus électoral est parvenu à son terme, sans le contentieux postélectoral tant redouté par les citoyens malgaches. La Haute Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats officiels le 8 janvier dernier, confirmant la victoire d’Andry Rajoelina avec à 55,66% des voix, contre 44,34% pour son rival Marc Ravalomanana qui a accepté le verdict des urnes. A l'issue de cette longue saison électorale que peuvent désormais attendre les Malgaches de cette nouvelle page qui s’ouvre pour leur pays ?Invités :

- Lala Haïngo Rajaorisona, Journaliste

- Gregory Sileny, Chargé de communication de TEM («Tous ensemble pour Madagascar», coalition de soutien au candidat Andry Rajoelina)  

- Philippe Rajaona, Membre de la société civile. Ancien vice-président du parti Leader Fanilo en France

14 janvier 2019

Le Grand Débat - 10/01/2019

EDITION SPECIALE
RDC : Le jour d’après les élections

Dans la nuit du 10 janvier, la Commission électorale indépendante (CENI) a proclamé Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018. Selon les chiffres de la CENI, Félix Tshisekedi arrive en tête des résultats, devant Martin Fayulu (Lamuka) et Emmanuel Ramazani Shadary (FCC). Invités : - Bienvenu Matumo, Militant du Mouvement citoyen Lutte pour le changement (la Lucha) - Me Perry Libota ,  Porte-parole de l’UNC France (Union pour la nation congolaise. Parti membre de la coalition Cach de Félix Tshisekedi). Candidat aux législatives dans la circonscription Funa
- Kodjo Ndukuma, Communicateur à l’international du FCC (Front commun pour le Congo du candidat à la présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary)
- Patrick Mbamu, Coordinateur en France du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé)

EDITION SPECIALE RDC : Le jour d’après les élections

Dans la nuit du 10 janvier, la Commission électorale indépendante (CENI) a proclamé Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre 2018. Selon les chiffres de la CENI, Félix Tshisekedi arrive en tête des résultats, devant Martin Fayulu (Lamuka) et Emmanuel Ramazani Shadary (FCC).

Invités :

- Bienvenu Matumo, Militant du Mouvement citoyen Lutte pour le changement (la Lucha)

- Me Perry Libota ,  Porte-parole de l’UNC France (Union pour la nation congolaise. Parti membre de la coalition Cach de Félix Tshisekedi). Candidat aux législatives dans la circonscription Funa- Kodjo Ndukuma, Communicateur à l’international du FCC (Front commun pour le Congo du candidat à la présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary)- Patrick Mbamu, Coordinateur en France du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé)

10 janvier 2019

Le Grand Débat - 09/01/2019

Etat d'urgence au Burkina Faso

Etat de choc au Burkina Faso, après les affrontements intercommunautaires qui ont fait plusieurs dizaines de morts dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dernier à Yirgou, dans le nord du pays. C'est dans ce contexte que l'état d'urgence a été décrété dans quatorze provinces du pays. Alors que l’on assiste à la multiplication des affrontements intercommunautaires, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) organise ce 12 janvier une marche «de protestation» contre la récurrence des drames entre communautés, notamment contre la communauté peuhle. Quels sont les ressorts de ces nouvelles formes de violence qui viennent compliquer une situation sécuritaire déjà marquée par les offensives des groupes armés, notamment djihadistes ?

Invités : - Joël Compaoré, Représentant en France du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) - Lookmann Sawadogo, Journaliste, éditorialiste et analyste politique - Didier Ouedraogo, Docteur en philosophie. Coordonnateur du Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso
- Joachim Baghnyan, Membre du bureau politique national du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP, au pouvoir)

Etat d'urgence au Burkina FasoEtat de choc au Burkina Faso, après les affrontements intercommunautaires qui ont fait plusieurs dizaines de morts dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dernier à Yirgou, dans le nord du pays. C'est dans ce contexte que l'état d'urgence a été décrété dans quatorze provinces du pays. Alors que l’on assiste à la multiplication des affrontements intercommunautaires, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) organise ce 12 janvier une marche «de protestation» contre la récurrence des drames entre communautés, notamment contre la communauté peuhle. Quels sont les ressorts de ces nouvelles formes de violence qui viennent compliquer une situation sécuritaire déjà marquée par les offensives des groupes armés, notamment djihadistes ? Invités :

- Joël Compaoré, Représentant en France du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès)

- Lookmann Sawadogo, Journaliste, éditorialiste et analyste politique

- Didier Ouedraogo, Docteur en philosophie. Coordonnateur du Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso- Joachim Baghnyan, Membre du bureau politique national du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP, au pouvoir)

09 janvier 2019

Le Grand Débat - 08/01/2019

Radioscopie du nouveau gouvernement camerounais

Un gouvernement remanié, au début d'un nouveau mandat de sept ans pour le Président Paul Biya, réélu en octobre dernier, à l'issue d'un scrutin contesté. Un gouvernement qui semble s'inscrire dans la continuité du régime aux commandes de l'Etat camerounais depuis 37 ans. Que peuvent attendre les Camerounais de ce nouvel exécutif ? De quels ressorts dispose-t-il pour faire face aux nombreux défis que les précédents n’ont pas su relever ? En quoi un nouveau mandat de Paul Biya pourrait-il apporter les réponses aux attentes récurrentes des Camerounais ?

Invités :

- Maître Florence Ngueyep Noumo, Docteur en droit. Avocat près la Cour d'appel de Paris. Membre du Bureau France du MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun, de Maurice Kamto, ancien candidat à la présidentielle) - Paul-Eric Emery, Chargé de la communication de le section France du RDPC (Rassemblement du peuple camerounais, du candidat Paul Biya) - Joël-Didier Engo, Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

Radioscopie du nouveau gouvernement camerounaisUn gouvernement remanié, au début d'un nouveau mandat de sept ans pour le Président Paul Biya, réélu en octobre dernier, à l'issue d'un scrutin contesté. Un gouvernement qui semble s'inscrire dans la continuité du régime aux commandes de l'Etat camerounais depuis 37 ans. Que peuvent attendre les Camerounais de ce nouvel exécutif ? De quels ressorts dispose-t-il pour faire face aux nombreux défis que les précédents n’ont pas su relever ? En quoi un nouveau mandat de Paul Biya pourrait-il apporter les réponses aux attentes récurrentes des Camerounais ? Invités :

- Maître Florence Ngueyep Noumo, Docteur en droit. Avocat près la Cour d'appel de Paris. Membre du Bureau France du MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun, de Maurice Kamto, ancien candidat à la présidentielle)

- Paul-Eric Emery, Chargé de la communication de le section France du RDPC (Rassemblement du peuple camerounais, du candidat Paul Biya)

- Joël-Didier Engo, Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

08 janvier 2019

Le Grand Débat - 07/01/2019

Sénégal - Présidentielle :
Les parrainages de la discorde

Le système des parrainages, auquel sont désormais soumis les candidats à la présidentielle, est-il devenu un piège politique pour l'opposition ? Alors que les acteurs de l'opposition s'élèvent contre les procédures de validation de ces parrainages, tout en affirmant vouloir se conformer à cette nouvelle loi, quelles seront les conséquences de cette nouvelle source de conflit politique à quelques semaines de l'élection présidentielle prévue en février prochain au Sénégal ?

Invités :

- Moïse Sarr, Responsable de la communication, veille et riposte de l’APR – France (Alliance pour la République, parti du Président Macky Sall)
- Aboubakr Bengelloun, Coordonnateur du mouvement « Sénégal Rek ». Membre du FDM (Front pour le départ de Macky) - Ibrahima Lissa Faye, Directeur de la publication du site Press Afrik 

Sénégal - Présidentielle : Les parrainages de la discordeLe système des parrainages, auquel sont désormais soumis les candidats à la présidentielle, est-il devenu un piège politique pour l'opposition ? Alors que les acteurs de l'opposition s'élèvent contre les procédures de validation de ces parrainages, tout en affirmant vouloir se conformer à cette nouvelle loi, quelles seront les conséquences de cette nouvelle source de conflit politique à quelques semaines de l'élection présidentielle prévue en février prochain au Sénégal ?Invités :

- Moïse Sarr, Responsable de la communication, veille et riposte de l’APR – France (Alliance pour la République, parti du Président Macky Sall)- Aboubakr Bengelloun, Coordonnateur du mouvement « Sénégal Rek ». Membre du FDM (Front pour le départ de Macky)

- Ibrahima Lissa Faye, Directeur de la publication du site Press Afrik 

07 janvier 2019

Le Grand Débat - 03/01/2019

Gabon : La problématique de la vacance du pouvoir présidentiel

Le 31 décembre dernier, depuis Rabat où il poursuit sa convalescence, le président gabonais, Ali Bongo, s’est adressé à ses concitoyens pour le traditionnel discours de vœux, à travers une vidéo qui a relancé les commentaires et les rumeurs sur son état de santé. Deux mois après une absence qui se prolonge, cette adresse à la nation était attendue par les Gabonais comme un exercice de vérité sur la capacité de leur président à reprendre les commandes de l’Etat. A la veille de la mise en place d’un nouveau gouvernement et d'une Assemblée nationale issue des élections législatives d'octobre 2018, quelles sont les réponses à apporter à l’absence de la première personnalité de l’Etat ?

Invités :
- Laurence Ndong, Enseignante-Chercheuse. Membre de l’association «Tournons la Page». Auteure de «Gabon, pourquoi j'accuse...» aux éditions L'Harmattan. Dernier ouvrage publié : «Femme chrétienne, leadership féminin - Restituer la place de la femme dans les écritures», aux éditions Atramenta - Fred Maïssa, Représentant en France du Parti démocratique gabonais (PDG)
- Harold Leckat, Journaliste. Directeur de la publication de Gabon Media Time

Gabon : La problématique de la vacance du pouvoir présidentielLe 31 décembre dernier, depuis Rabat où il poursuit sa convalescence, le président gabonais, Ali Bongo, s’est adressé à ses concitoyens pour le traditionnel discours de vœux, à travers une vidéo qui a relancé les commentaires et les rumeurs sur son état de santé. Deux mois après une absence qui se prolonge, cette adresse à la nation était attendue par les Gabonais comme un exercice de vérité sur la capacité de leur président à reprendre les commandes de l’Etat. A la veille de la mise en place d’un nouveau gouvernement et d'une Assemblée nationale issue des élections législatives d'octobre 2018, quelles sont les réponses à apporter à l’absence de la première personnalité de l’Etat ?Invités :

- Laurence Ndong, Enseignante-Chercheuse. Membre de l’association «Tournons la Page». Auteure de «Gabon, pourquoi j'accuse...» aux éditions L'Harmattan. Dernier ouvrage publié : «Femme chrétienne, leadership féminin - Restituer la place de la femme dans les écritures», aux éditions Atramenta

- Fred Maïssa, Représentant en France du Parti démocratique gabonais (PDG)- Harold Leckat, Journaliste. Directeur de la publication de Gabon Media Time

03 janvier 2019

Le Grand Débat - 02/01/2019

Une saison électorale au Congo Kinshasa

Elections législatives, provinciales et présidentielle, le 30 décembre dernier, après trois reports, et dans un contexte de crise politique toujours active. Alors que les élections furent marquées par de multiples dysfonctionnements et incidents, les tensions demeurent vives aux lendemains de ce rendez-vous électoral. Des lendemains sous le signe de l’incertitude et du soupçon. Et la crainte d’une crise postélectorale majeure. Retour sur une saison électorale de tous les dangers, et analyse du processus électoral.  

Invités :

- Jean-Jacques Arthur Malu Malu, Journaliste et écrivain. Auteur de «Le Congo Kinshasa» aux éditions Karthala
- Robert Kongo, Journaliste. Correspondant en France du journal «Le Potentiel», édité à Kinshasa
- Christophe Rigaud, Journaliste. Directeur du site d’informations afrikarabia.com consacré à la République démocratique du Congo

Une saison électorale au Congo KinshasaElections législatives, provinciales et présidentielle, le 30 décembre dernier, après trois reports, et dans un contexte de crise politique toujours active. Alors que les élections furent marquées par de multiples dysfonctionnements et incidents, les tensions demeurent vives aux lendemains de ce rendez-vous électoral. Des lendemains sous le signe de l’incertitude et du soupçon. Et la crainte d’une crise postélectorale majeure. Retour sur une saison électorale de tous les dangers, et analyse du processus électoral.  Invités :

- Jean-Jacques Arthur Malu Malu, Journaliste et écrivain. Auteur de «Le Congo Kinshasa» aux éditions Karthala- Robert Kongo, Journaliste. Correspondant en France du journal «Le Potentiel», édité à Kinshasa- Christophe Rigaud, Journaliste. Directeur du site d’informations afrikarabia.com consacré à la République démocratique du Congo

02 janvier 2019