Le Grand Débat - 07/11/2018

07 novembre 2018 à 19h00

Les Gabonais face à l’énigme présidentielle

Admis à l’hôpital du roi Fayçal à Riyad le 24 octobre dernier, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, aurait été victime d’un accident vasculaire cérébral. Toutefois, les versions contradictoires et approximatives du porte-parole de la présidence sur l’état de santé du numéro un gabonais auront, depuis deux semaines, alimenté les rumeurs, y compris les plus alarmantes. C’est dans ce contexte que l’opposant Jean Ping, qui se considère toujours comme le vainqueur de la présidentielle d’août 2016 a prononcé, samedi dernier, un énigmatique "discours à la Nation". Quel était l'objet de ce discours ? Alors que l’hypothèse d’une vacance du pouvoir est désormais évoquée au Gabon, quelles sont les dispositions mises en place en vue d’assurer la continuité de l’Etat ?

Invités :
- Patrick Mivila, Secrétaire exécutif de la Convention de la diaspora gabonaise (CDG)
- Fred Maïssa, Secrétaire fédéral de la section France du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) 
- Harold Leka, Journaliste. Directeur de la publication de Gabon Media Time