Podcasts

Le Grand Débat - 06/11/2018

Le Burkina Faso, 4 ans après l’insurrection populaire Il y a quatre ans, fin octobre 2014, un puissant mouvement de contestation contre une modification de la Constitution allait contraindre le Président Blaise Compaoré à quitter le pouvoir, après 27 ans aux commandes de l’Etat. Ce mouvement révolutionnaire porté par une exigence de démocratie et de changement des pratiques politiques, mais aussi par une forte demande sociale, allait déboucher sur l’avènement d’un nouveau régime issu des urnes. Quatre ans plus tard, les promesses de cette révolution ont-elles été tenues ? Invités :
- Germaine Pitroipa, Commissaire politique de Fada Ngourma (est du Burkina Faso)
- Célestin Sibiri Nabaloum, Secrétaire général en France du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir)
- Aly Traoré, Porte-parole en France du Balai citoyen (mouvement de la société civile)
- Vincent Ouattara, Historien. Professeur à l'Université de Koudougou

Le Burkina Faso, 4 ans après l’insurrection populaire

Il y a quatre ans, fin octobre 2014, un puissant mouvement de contestation contre une modification de la Constitution allait contraindre le Président Blaise Compaoré à quitter le pouvoir, après 27 ans aux commandes de l’Etat. Ce mouvement révolutionnaire porté par une exigence de démocratie et de changement des pratiques politiques, mais aussi par une forte demande sociale, allait déboucher sur l’avènement d’un nouveau régime issu des urnes. Quatre ans plus tard, les promesses de cette révolution ont-elles été tenues ?

Invités :- Germaine Pitroipa, Commissaire politique de Fada Ngourma (est du Burkina Faso)- Célestin Sibiri Nabaloum, Secrétaire général en France du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir)- Aly Traoré, Porte-parole en France du Balai citoyen (mouvement de la société civile)- Vincent Ouattara, Historien. Professeur à l'Université de Koudougou

06 novembre 2018