Podcasts

Le Grand Débat - 14/11/2018

RDC : L’impossible accord électoral de l’opposition
Après plusieurs semaines de négociations, et à l’issue d’une énième réunion tenue à Genève sous l’égide de la Fondation Kofi Annan, sept leaders de l’opposition congolaise sont parvenus à désigner dimanche dernier un candidat commun pour la présidentielle du 23 décembre prochain. Mais, vingt-quatre heures seulement après cet événement inédit, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, signataires de l’accord, ont décidé de retirer leur signature. Un rebondissement qui a provoqué un véritable séisme sur la scène politique congolaise. Comment comprendre ce revirement ? Et quelles en seront les conséquences sur le processus électoral en cours dans le pays ?

Invités :
- Maître Perry Libota, Porte-parole en France de l'Union pour la nation congolaise (UNC) - Alexandre Kiyedi, Représentant à Paris de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) - Patrick Mbamu, Coordinateur en France du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé)
Au téléphone - Albert Mukulubundu Muke, Conseiller politique de l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito (2008 à 2012). Représentant en France de la plateforme électorale Nouvel Élan

RDC : L’impossible accord électoral de l’opposition

Après plusieurs semaines de négociations, et à l’issue d’une énième réunion tenue à Genève sous l’égide de la Fondation Kofi Annan, sept leaders de l’opposition congolaise sont parvenus à désigner dimanche dernier un candidat commun pour la présidentielle du 23 décembre prochain. Mais, vingt-quatre heures seulement après cet événement inédit, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, signataires de l’accord, ont décidé de retirer leur signature. Un rebondissement qui a provoqué un véritable séisme sur la scène politique congolaise. Comment comprendre ce revirement ? Et quelles en seront les conséquences sur le processus électoral en cours dans le pays ?Invités :

- Maître Perry Libota, Porte-parole en France de l'Union pour la nation congolaise (UNC)

- Alexandre Kiyedi, Représentant à Paris de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)

- Patrick Mbamu, Coordinateur en France du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé)Au téléphone

- Albert Mukulubundu Muke, Conseiller politique de l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito (2008 à 2012). Représentant en France de la plateforme électorale Nouvel Élan

15 novembre 2018

Le Grand Débat - 13/11/2018

Guinée Conakry : La difficile émergence de nouveaux partis politiques Alors que la Guinée s’enfonce dans une interminable crise multidimensionnelle, marquée notamment par le face-à-face mortifère entre le RPG au pouvoir et l’UFDG, principal parti de
l’opposition, comment faire émerger des offres politiques nouvelles et alternatives ? Comment créer les conditions d’un renouvellement de la classe politique en Guinée ? Comment
tourner la page des années de confiscation de l’espace politique par les mêmes acteurs, tous comptables de la dégradation de la situation socioéconomique du pays ?
Invités :
- Aliou Bah, Président du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL)
- Ibrahim Fofana, Membre du comité de coordination du RPG-Arc-en-ciel en France (Rassemblement pour la Guinée)
- Almamy Soumah, Président du think tank «Agir pour la Guinée»

Guinée Conakry : La difficile émergence de nouveaux partis politiques

Alors que la Guinée s’enfonce dans une interminable crise multidimensionnelle, marquée notamment par le face-à-face mortifère entre le RPG au pouvoir et l’UFDG, principal parti del’opposition, comment faire émerger des offres politiques nouvelles et alternatives ? Comment créer les conditions d’un renouvellement de la classe politique en Guinée ? Commenttourner la page des années de confiscation de l’espace politique par les mêmes acteurs, tous comptables de la dégradation de la situation socioéconomique du pays ?

Invités :- Aliou Bah, Président du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL)- Ibrahim Fofana, Membre du comité de coordination du RPG-Arc-en-ciel en France (Rassemblement pour la Guinée)- Almamy Soumah, Président du think tank «Agir pour la Guinée»

13 novembre 2018