Dépêches AFP

Réunion électorale au Nigeria: deux morts dans un mouvement de foule

07 février 2019 à 19h17 Par AFP
Deux personnes sont mortes jeudi lors d'un mouvement de foule survenu au cours d'un meeting de campagne du président Muhammadu Buhari, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé la présidence, à une semaine des élections générales. Bashir Ahmad, le porte-parole du chef de l'Etat, en lice pour sa réélection, a déclaré sur Twitter que deux personnes étaient décédées à cause du "très grand nombre de personnes" présentes à Jalingo, la capitale de l'Etat de Taraba.Les autorités locales n'ont pas confirmé, mais Muhammadu Buhari, dans un communiqué de la présidence a exprimé une "profonde tristesse pour la perte de vies humaines" lors de son meeting et il a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Cet accident intervient quelques semaines après le meeting de Maiduguri (Etat du Borno) où de nombreuses personnes ont été blessées lors d'un rassemblement du parti au pouvoir, le Congrès des Progressistes (APC), dans l'effondrement d'un toit.Les meetings de campagne des deux partis principaux, l'APC et le Parti Populaire Démocratique (PDP) attirent des dizaines de milliers de personnes, souvent dans le chaos le plus total.Les rassemblements politiques, dans le pays le plus peuplé du continent avec 190 millions d'habitants, sont l'occasion pour la majorité des Nigérians qui vivent dans l'extrême pauvreté de récupérer quelques nairas - la monnaie locale - ou de la nourriture.Muhammadu Buhari est attendu samedi à Lagos, la mégalopole économique de 20 millions d'habitants tandis que son opposant Atiku Abubakar se rendra dans la capitale Abuja. Les électeurs voteront le 16 février pour les élections présidentielle, législatives et sénatoriales.