Dépêches AFP

Nigeria: un ingénieur libanais enlevé dans le nord retrouvé mort

15 mars 2019 à 10h32 Par AFP
Un ingénieur libanais enlevé en début de semaine à Kano, la grande ville du nord du Nigeria, a été retrouvé mort en brousse, a annoncé vendredi à l'AFP le porte-parole de la police locale, Abdullahi Haruna. Le corps de l'otage a été découvert jeudi par des habitants près du village de Yansango, en périphérie de Kano."Les villageois ont trouvé le corps de l'ingénieur expatrié en brousse et nous ont alerté", a expliqué Abdullahi Haruna. "Il a été emmené à l'hôpital Murtala Mohammed où sa mort a été confirmée".Le porte-parole a assuré que l'enquête pour trouver les responsables suivait son cours, sans préciser si les ravisseurs avaient réclamé une rançon. Quatre hommes armés avaient fait irruption sur un chantier de construction en pleine ville mardi matin, enlevant l'ingénieur libanais qui supervisait des travaux routiers. L'attaque avait fait un mort, un ouvrier nigérian présent sur le site qui avait tenté de s'interposer.Les enlèvements se sont multipliés depuis une dizaine d'années, d'abord dans le Sud-Est pétrolier, où ils visaient des travailleurs expatriés, avant de se propager dans tout le pays.Les personnes enlevées sont souvent libérées au bout de quelques jours, après versement d'une rançon.La mère de Samuel Kalu, international de l'équipe nationale nigériane des Super Eagles et attaquant des Girondins de Bordeaux, a été enlevée début mars pendant près d'une semaine avant d'être libérée dans le sud-est du Nigeria, selon la police.En avril 2018, des "voyous" avaient déjà enlevé un ingénieur allemand à Kano après avoir tué un policier lui servant d'escorte, selon la police.