Dépêches AFP

Niger: deux gendarmes tués lors de l'attaque d'une gendarmerie (source locale)

18 novembre 2018 à 00h35 Par AFP
Deux gendarmes ont été tués et un autre blessé lors de l'attaque par des jihadistes présumés d'un poste de gendarmerie à Makalondi, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Niamey, près de la frontière avec le Burkina Faso, a appris l'AFP auprès d'une source locale. "Des hommes armés sont arrivés en moto et ont attaqué le poste de gendarmerie. L'attaque a duré un quart d'heure. Deux gendarmes ont été tués et un autre blessé", a affirmé cette source jointe au téléphone. "Des renforts sont arrivés su place", a précisé cette source. L'armée s'est déployée massivement dans cette zone fin octobre pour tenter d'enrayer la spirale d'attaques dans cette région. Les opérations se poursuivaient ces derniers jours. Un prêtre italien qui vivait depuis onze ans au Niger y avait notamment été enlevé le 17 septembre par des hommes armés venus sur des motos à son domicile dans cette région proche du Burkina Faso. L'est du Burkina, devenu une zone d'insécurité, est depuis plusieurs mois le théâtre d'attaques jihadistes. Le Niger, pays très pauvre, est en proie à des attaques jihadistes récurrentes notamment dans ce secteur des trois frontières Burkina-Mali-Niger.