Là où le soleil disparaît
Voter
Corneille (autobiographie) - XO Editions

« En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m’attendaient. Je savais qu’écrire cette douleur passée, c’était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d’une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j’ai trouvé d’autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m’aura fallu presque cinq ans pour le finir. »
Pour la première fois, le chanteur Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l’immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines.

Le récit poignant, porté par une écriture d’une rare poésie, d’un artiste, mais surtout d’un homme, à la recherche de sa vérité.

Lire aussi...

La Toubabesse
« Dans ce livre que tu vas lire, à la gloire des petites bordelles effrontées et des hoquets de (...)
Nouveaux Entretiens avec Maryse Condé
Dans ces Nouveaux Entretiens, Maryse Condé parle de ses oeuvres et de littérature, bien sûr ; (...)
Afriques, Entre puissance et vulnérabilité
L’Afrique contemporaine échappe aux représentations dominantes qui tentent de la saisir. Tel un (...)
Les médias français à l’épreuve des conflits africains (1994-2015)
À travers l’étude comparée d’une dizaine de crises (génocide Tutsi, 1èreguerre du Congo, guerres (...)
L’impérialisme postcolonial
L’impérialisme postcolonial n’est pas l’impérialisme qui viendrait après la colonisation. Il est (...)
Polyphonies du rap
À rebours des présupposés réduisant le rap à son image contestataire, ce dossier s’attache à (...)