Là où le soleil disparaît
Voter
Corneille (autobiographie) - XO Editions

« En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m’attendaient. Je savais qu’écrire cette douleur passée, c’était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d’une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j’ai trouvé d’autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m’aura fallu presque cinq ans pour le finir. »
Pour la première fois, le chanteur Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l’immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines.

Le récit poignant, porté par une écriture d’une rare poésie, d’un artiste, mais surtout d’un homme, à la recherche de sa vérité.

Lire aussi...

Mes Livres de l’été #4 - 27/08/17
Un peu d’amour pour finir. « Les Enfants de Toumaï » de Thomas Dietrich, paru aux éditions Albin (...)
Mes Livres de l’été #3 - 20/08/2017 (Part 2)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur (...)
Mes Livres de l’été #2 - 13/08/17 (Part 1)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur des (...)
Mes Livres de l’été #1 - 6/08/2017
Au programme de cet entretien, « Un Roman Etranger » de Khalid Lyamlahy. Ce premier roman publié (...)
Les clauses sociales dans les marchés publics
Le contexte économico-social de la France au cours des deux dernières décennies a contribué à (...)
Double Vague
« Double vague », une lame de fond Claire Diao, journaliste franco-burkinabè, membre de (...)