Présentation de l’émission

Le Grand Débat, c’est, au jour le jour, le regard d’Africa N°1 sur l’actualité. Un temps pour décortiquer et comprendre les faits marquants en France, en Afrique et dans le monde.

Nadir Djennad réunit chaque jour, du lundi au jeudi, un plateau d’invités qui réagissent "à chaud" aux derniers événements.

Les auditeurs ont la parole dans la deuxième partie de l’émission.

Retrouvez le "Grand Débat" sur Facebook : http://www.facebook.com/legranddebat

Présentation de l’animateur

Nadir Djennad est journaliste pour BBC Afrique.

Le Grand Débat - 17/10/2016

Thomas Sankara, entre justice et mémoire

Trente ans après sa mort, le 15 octobre 1987, le souvenir de Thomas Sankara reste toujours vivace dans l’esprit de beaucoup de burkinabé qui essayent de perpétuer sa mémoire.
Au Burkina Faso, un projet de mémorial dédié à l’ex-capitaine assassiné a été inauguré le 2 octobre, à Ouagadougou. Le projet a été initié par la société civile burkinabè et soutenu par les autorités. Dans le même temps, la justice militaire du Burkina Faso a demandé à la France la levée du secret Défense pour déterminer le rôle qu’elle aurait joué dans cet assassinat.

Le 4 août 1983, Thomas Sankara prenait le pouvoir en Haute Volta, rebaptisé un an après Burkina Faso, le pays des hommes intègres. Le père de la révolution burkinabé, désigné comme le Che Guevara africain, a entrepris de grands chantiers, encore visibles dans Ouagadougou, avant d’être renversé et tué lors d’un Coup d’Etat en 1987, qui a permis à Blaise Compaoré de prendre le pouvoir. Aujourd’hui, alors que Blaise Compaoré a été chassé du pouvoir, quel est l’héritage de Thomas Sankara au Burkina ? Que représente t-il aujourd’hui aux yeux de la jeunesse du pays, mais d’une manière générale en Afrique ? Quelles sont les responsabilités de l’ancien président Blaise Compaoré et de la France dans cet assassinat ?

Invités :

Bruno Jaffré, biographe de Thomas Sankara et animateur du site thomassankara.net

Célestin Nabaloum, membre du MPP (Mouvement du peuple et le progrès). Secrétaire général de la section France

Par téléphone, depuis Ouagadougou,
Maître Benewende Sankara, président de l’Unir-MS (Union pour la renaissance – Mouvement sankariste), 4ème vice-président de l’assemblée nationale du Burkina Faso et avocat de la famille de Thomas Sankara

Vincent Ouattara, historien. Professeur à l’université de Ouagadougou

écouter l'émission

Le Grand Débat - 17/10/2016

Télécharger