Santé publique France : Conseils aux voyageurs (vaccination)

Par superstagiaire2, le 30 juin 2016

EMISSION « LES RENDEZ VOUS SANTÉ »
Podcast de l’émission en bas de page

INVITES  :
Dr Pauline Campa, du centre de vaccination Hôpital St Antoine à Paris,
Dr Assa Niakaté, Médecin responsable du Centre de Vaccination Internationale Bertheau et Centre d’Information et de Dépistage de la Drépanocytose

Nous arrivons dans la période estivale, des congés, beaucoup de nos auditeurs vont sans doute voyager au pays, retrouver leur famille, peut-être même en profiter pour présenter les enfants à toute la famille…
Beaucoup de personnes retournent au pays sans prendre aucune précaution. Souvent, ils pensent à tord qu’elles sont invulnérables aux piqûres de moustiques… et pourtant, le moustique est le principal responsable des maladies du voyage.

1/ Les maladies liées aux piqûres de moustiques

Le moustique est responsable de la transmission des principales maladies infectieuses en Afrique : le paludisme, le chikungunya, la dengue, le Zika, et la fièvre jaune….

- Chinkunguya, Dengue, Zika :
Le moustique responsable du chikunguya, de la dengue et du Zika peut piquer le jour comme la nuit…. Il est donc très important de bien se protéger de lui pendant toute la durée du séjour…

> Précautions particulières pour les femmes enceintes
Le virus peut aussi se transmettre de la mère à l’enfant à naître si la mère est contaminée pendant la grossesse.

Il est important de consulter un médecin avant de partir en voyage dans des régions du monde concernées par le chikungunya, dengue et Zika. Il faudra peut-être envisager de reporter le voyage. Si le report n’est pas possible, il faudra respecter scrupuleusement les mesures de protection que l’on vad’évoquer, et consulter immédiatement en cas de symptômes.

Une transmission du virus Zika par voie sexuelle étant possible, il est recommandé d’avoir des relations sexuelles protégées pendant toute la grossesse. Il faut utiliser des préservatifs.

- Le paludisme  : la transmission de cette maladie par le moustique s’observe dans toute l’Afrique. Le paludisme est une maladie évitable dont on guérit, mais sans traitement, elle peut être mortelle.

> Les traitements préventifs
Il est important de parler de votre projet de voyage à votre médecin traitant ou de prendre rdv dans un centre de vaccination internationale. En fonction de votre destination, de la durée du voyage et de vos antécédents, il saura vous prescrire les traitements préventifs anti palu.
Protection contre les piqûres de moustiques (pour Chinkunguya, Dengue, et Zika et palu bien sûr..) :

Il est important de se protéger contre les piqûres de moustiques.
> Porter le soir des vêtements longs, imprégnés d’insecticides,
> Appliquer un produit répulsif sur les parties découvertes du corps
> Dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. La moustiquaire reste la meilleure protection contre les piqûres de moustiques nocturnes.
> Brancher la climatisation quand cela est possible bien sûr.
Utiliser des insecticides à l’intérieur de la maison et à l’extérieur (diffuseurs électriques, serpentins). Il est important de rappeler que ces gestes de prévention contre les piqures de moustique peuvent, outre le palu, protéger du chikungunya, de la dingue et du Zika.

- La fièvre jaune :
Il existe un vaccin contre la fièvre jaune : vaccination indispensable et obligatoire (le voyageur ne pourra pas demander son visa pour rentrer dans certains pays s’il n’a pas fait sa vaccination contre la fièvre jaune).

Ce vaccin doit être fait dans un centre agréé de vaccinations internationales, il ne peut pas être fait chez un médecin. Ce vaccin est efficace à 100% et valable 10 ans. Il doit être fait au minimum 10 jours avant le départ. Il n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale.

La vaccination est déconseillée aux femmes enceintes, mais si le voyage ne peut pas être déplacé, la vaccination est nécessaire compte tenu de la gravité de la maladie.

Il est très important de rappeler qu’il faut consulter un médecin en cas de symptômes au retour d’un voyage. En cas de douleurs articulaires, douleurs musculaires, maux de tête, fièvre, conjonctivite, il ne faut pas attendre. Il faut consulter un médecin et lui mentionner dès le début de la consultation que vous revenez d’un voyage en Afrique, ça peut l’aider à faire son diagnostic.

2/ les vaccins à prévoir

Les voyages peuvent exposer à des maladies parfois graves comme on vient de le voir : il y a celles dont on vient de parler mais il y en a beaucoup d’autres. Certaines peuvent déjà être évitées par la vaccination. C’est pour cela qu’il est très important de redire qu’il faut prendre rdv avec un médecin traitant ou prendre rdv dans un centre de vaccinations internationales pour faire le point des vaccinations et des rappels à faire.

Les vaccins recommandés avant de voyager (mais non obligatoires) :
Dans un premier temps, pour tous les voyageurs, qu’elle que soit la destination, il est très important de vérifier que vos vaccinations sont à jour. Si ce n’est pas le cas, un rattrapage est recommandé, en particulier pour la typhoïde, les hépatites A et B, ROR, le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite, la rougeole, la grippe, la tuberculose.

3/ Les autres précautions à prendre :

> Les mesures d’hygiène alimentaire (prévention de la diarrhée des voyageurs ou tourista, de l’hépatite A, typhoïde...)
Se laver les mains avec du savon (pas seulement à l’eau) particulièrement avant les repas, avant toute manipulation d’aliments, et toujours en sortant des toilettes. Ne consommer que de l’eau en bouteille capsulée, peler les fruits, consommer le lait pasteurisé ou bouilli. Par prudence demander à son médecin traitant un médicament pour stopper les diarrhées (à utiliser qu’en cas de besoin).

> Hygiène corporelle : pour éviter d’attraper des bactéries ou parasites qui peuvent se trouver dans le sol ou dans l’eau : éviter de laisser sécher le linge à l’extérieur ou sur le sol, ne pas marcher pieds nus sur les plages, ne pas s’allonger à même le sable, ne pas se baigner dans les eaux douces.

> Prévoir également une trousse à pharmacie avant le départ :
Répulsif contre les moustiques, antipaludique à usage préventif, du paracétamol, un antidiarrhéique, un thermomètre incassable, pansements, crème solaire, des préservatifs…

Précaution particulière pour les jeunes enfants :
> Avant d’emmener un enfant en bas âge en voyage, prévoir de prendre un rdv chez le médecin traitant,
> Faire un rappel des vaccinations recommandées
> Ne pas emmener de jeunes enfants dans des zones impaludées en particulier dans la zone 3 (parler de l’âge recommandé pour les enfants).
> Afin de prévenir le risque de diarrhées, toujours utiliser de l’eau minérale ou d’une eau bouillie pour les biberons,
> L’allaitement au sein est recommandé.
> Ne pas exposer les enfants au soleil et les protéger (chapeau, vêtements, lunettes, crème écran total…)
> Veiller à une bonne hydratation

Précaution particulière pour les personnes âgées :
> L’âge n’est pas un facteur pour limiter les voyages. En revanche il faut tenir compte de son état de santé avant de partir. Une consultation avant le départ est recommandée, afin que le médecin puisse juger des dispositions à prendre, des vaccinations recommandées..
> Partir avec son compte-rendu médical si besoin.

Liens utiles :
www.lasantepourtous.com
www.vaccination-info-service.fr
La liste des centres de vaccinations internationales et conseils aux voyageurs sont disponibles sur le site du Ministère de la Santé.
Les centres de vaccinations à Paris
http://www.paris.fr/services-et-infos-pratiques/sante/prevention-et-depistage/se-faire-vacciner-72
Site de la consultation voyage de l’hôpital St Antoine, Paris 11
http://www.docvadis.fr/voyages.sat.paris/index.html

Brochure à télécharger : Protégez-vous des moustiques ! Chicungunya, dengue, zika.

photos de l'émission

1

écouter l'émission

Santé publique France : Conseils aux voyageurs (vaccination) :

Télécharger
fin shoutbox -->