Polyphonies du rap
Voter
Revue - Karthala

À rebours des présupposés réduisant le rap à son image contestataire, ce dossier s’attache à dépasser l’idée d’une simple dichotomie entre résistance et allégeance dans les relations que les artistes entretiennent avec le politique. En mobilisant la notion de polyphonie, il s’agit de comprendre les multiples ressorts stratégiques dont les rappeurs usent pour négocier une marge d’individuation et d’émancipation dans des espaces verrouillés. Les contributions se penchent sur des scènes rap jusqu’à présent peu documentées (Angola, Cameroun, Kenya, Ouganda, Tunisie) et mettent en évidence les modes pluriels d’imbrication et d’adaptation de ce genre musical en Afrique, en fonction des situations politiques de différents États ou de moments historiques particuliers. Par l’entrée rap, on accède alors à une compréhension plus vaste de processus de renouvellement, de transformation ou de déclin des régimes politiques concernés, ainsi que des modes d’agencéité mobilisés par la génération hip-hop africaine.

http://www.karthala.com/politique-africaine/3060-politique-africaine-n-141-polyphonies-du-rap-9782811116415.html

Lire aussi...

Mes Livres de l’été #4 - 27/08/17
Un peu d’amour pour finir. « Les Enfants de Toumaï » de Thomas Dietrich, paru aux éditions Albin (...)
Mes Livres de l’été #3 - 20/08/2017 (Part 2)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur (...)
Mes Livres de l’été #2 - 13/08/17 (Part 1)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur des (...)
Mes Livres de l’été #1 - 6/08/2017
Au programme de cet entretien, « Un Roman Etranger » de Khalid Lyamlahy. Ce premier roman publié (...)
Les clauses sociales dans les marchés publics
Le contexte économico-social de la France au cours des deux dernières décennies a contribué à (...)
Double Vague
« Double vague », une lame de fond Claire Diao, journaliste franco-burkinabè, membre de (...)