Le dieu perdu dans l’herbe
Voter
GASTON-PAUL EFFA - Presses du Châtelet

Ni religion ni philosophie, l’animisme est une compréhension neuve de la nature et sans doute aussi un art de vivre qui, face à un monde agité, nous apprend à mieux habiter le monde.

Et si l’animisme s’avérait la seule possibilité de sauver l’homme ? Par une nouvelle façon d’être au monde, cette pensée, souvent méconnue, se donne à vivre comme une contre-philosophie.

Cette initiation est un éveil de l’être tout entier, une nouvelle cosmogonie qui se donne à lire. Il s’agit de réapprivoiser son corps en réapprenant, par exemple, à respirer, à contempler, à se dessaisir du sens des choses, à apprendre à oublier le temps. Face à un monde agité et au seuil du chaos, l’animisme invite à retrouver l’aspect essentiel des choses.

Instaurant un dialogue entre la philosophie occidentale et cette philosophie africaine, Gaston-Paul Effa décentre la perspective, et change de focale : et si une nouvelle révolution était en marche ? Et si, contrairement à l’idée reçue, c’était la Nature qui humanisait l’Homme ?

https://www.amazon.fr/dieu-perdu-dans-lherbe/dp/2845926278

Lire aussi...

Là où le soleil disparaît
« En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au (...)
La Toubabesse
« Dans ce livre que tu vas lire, à la gloire des petites bordelles effrontées et des hoquets de (...)
Nouveaux Entretiens avec Maryse Condé
Dans ces Nouveaux Entretiens, Maryse Condé parle de ses oeuvres et de littérature, bien sûr ; (...)
Afriques, Entre puissance et vulnérabilité
L’Afrique contemporaine échappe aux représentations dominantes qui tentent de la saisir. Tel un (...)
Les médias français à l’épreuve des conflits africains (1994-2015)
À travers l’étude comparée d’une dizaine de crises (génocide Tutsi, 1èreguerre du Congo, guerres (...)
L’impérialisme postcolonial
L’impérialisme postcolonial n’est pas l’impérialisme qui viendrait après la colonisation. Il est (...)