Les Sapeurs

Par le 17 novembre 2015

Loin des projecteurs, des salles de spectacles ou encore des cirques, ce groupe d’individu au look atypique et couleur flashy font parler d’eux... Ces hommes répondent au nom de
« SAPEURS ». Ce mot doit son existence au courant vestimentaire la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes).

La Sape apparaît dans les années 70 par le biais d’un homme alors méconnu du grand public, travaillant en France (16ème arrondissement) pour une société de mode/stylisme dirigée par des aristocrates blancs. Cet homme, Christian Loubaki, originaire du Congo Brazzaville est analphabète. Il inventa ce mot « sape » par erreur ou inconsciemment ; Un jour alors qu’il regardait son patron essayer ces tenues il lui fit la remarque suivante :« Tel que vous êtes habillé vous allez SAPER le moral de vos amis ».

On observe la ressemblance au dandysme qui apparaît en Angleterre vers la fin du XVIIIème siècle. Le dandysme était censé représenter des personnes élégantes et distinguées.

Aujourd’hui les Sapeurs représentent un mouvement de plus en plus grandissant, prônant de vrais valeurs socio-politiques, culturelles et parfois même religieuses. On parle alors de « Sapologie ».

Si la Sape est tant connue aujourd’hui c’est aussi grâce à la participation de plusieurs personnages célèbres tel que Papa Wemba, icône fulgurante de la musique en R.D.C et Africaine qui prouve son appartenance en enregistrant des titres comme : « Koakoko Korobo, Sapologie ect... », Papa participera même à plusieurs défilés de mode au japon et en Europe.

Même si la Sape est u mouvement très célèbre en Afrique (principalement au centre), elle est cela-dit encore méconnue du public francophone et européen. En 2015 un homme prénommé Norbert mais plus connu sous le nom de Norbat de Paris présente à la France entière les couleurs de la Sape grâce à l’émission « Les Rois du shopping » sur M6 présentée par Cristina Cordula. Par la suite les réseaux sociaux s’en accaparent, grâce aux vidéos du comédien et humoriste Dycosh et son célèbre geste « Equilibre », la sape connaît un essor inégalable. Le geste sera repris par la suite à travers le monde entier. Pour accélérer la cadence c’est au tour de la Popstar française Maître Gims, originaire de la R.D.C et fils de Djuna Djanana (ex-chanteur de Papa Wemba) de sortir son tube « Sapé comme jamais » où il rend hommage à la société d’ambianceur dans son dernier album en collaboration avec le jeune rappeur Niska (Congo Brazzaville).

Si le courant est très convoité par certain aujourd’hui, il est malheureusement très critiqué par d’autre. Car au-delà des vêtements à 10000 € et des chaussures en peau de crocodile et de serpent, reste une population relativement pauvre sur la majorité du continent africain. Se qui reflète une vrai incohérence entre les personnes. En effet la question se pose aujourd’hui. Faut-il être bien habillé et manquer de nourriture ou manger à sa faim et être mal habillé ?

Par Jessy Mackako

photos de l'émission

1

fin shoutbox -->