Santé publique France : la sexualité : dialogue parents/enfants

Par webmaster, le 28 juillet 2016

INTERVENANTS

Coraline Delebarre, chargée de projets au CRIPS et psychologue

Dr Kouyate Oumou, Enseignante Chercheure en Anthropologie Ethnologie à l’Université Alassane Ouattara de Bouake et à l’EHESS de Paris, elle est également Présidente du Collectif des ivoiriens de France pour la Démocratie et Droits Humains.

Dans la société africaine, il y a très peu de communication entre parents et adolescents. Ceci est en grande partie du à l’existence de sujets tabous comme la sexualité que les parents ont peur d’aborder par crainte du pire, ou tout simplement parce qu’ils n’ont pas eux-mêmes communiqué avec leurs parents et ne jugent donc pas forcément nécessaire de le faire avec leurs enfants….
Et pourtant…

Nous parlons ce matin de dialogue entre parents et enfants sur le sujet de la sexualité. Pourquoi est-ce si tabou pour les mères et pères d’aborder le sujet de la sexualité avec leurs enfants ? Quelles conséquences cela peut-il avoir pour les adolescents ? et nous essaierons de vous donner tous les conseils pour mieux réussir à communiquer avec vos enfants, sur un sujet qui devrait être plus évident et naturel…

Pourquoi la sexualité est-elle un sujet tabou dans les communautés africaines ?
De manière générale, ce n’est pas vraiment abordé ouvertement pour les familles….
Comment peut-on l’expliquer Dr Oumou Kouyaté ?

C’est encore plus difficile de manière intergénérationnelle, des parents vers les enfants ou adolescents… (à détailler par nos invités)
Question : comment les adolescents d’origine africaine se sentiraient face à leurs parents qui parleraient tout à coup de sexualité à la maison ? Est-ce qu’eux mêmes ne sont-ils pas un peu formatés… par le poids des générations passées ?

En effet, les mères ont du mal à parler sexualité aux enfants souvent sous prétexte qu’elles ont honte d’aborder ce sujet… Les pères sont également totalement inexistants dans la communication avec leurs enfants… Pourquoi est-ce si difficile pour eux ?

Le principal objectif d’une éducation sexuelle est de donner aux enfants et aux jeunes des connaissances, compétences et valeurs leur permettant de faire des choix responsables quant à leurs relations sexuelles et sociales. L’UNESCO reconnaît d’ailleurs l’éducation sexuelle comme essentielle pour la santé reproductive, la prévention et le soin liés aux IST.

L’exposition des enfants à l’information sur la sexualité commence bien plus tôt que beaucoup de parents ne l’imaginent. En ne parlant pas.. les parents n’ont aucun contrôle sur l’état des connaissances de leurs enfants, sur ce qu’ils apprennent à ce sujet et comment ils l’apprennent.

Alors éteignons les télévisions et ordinateurs et parlons ensemble…

- La meilleure stratégie consiste à entamer tôt le dialogue sur la sexualité et à maintenir ce dialogue au fur et à mesure que l’enfant grandit. Cela évitera aux parents de rentrer dans un long et pénible discours, souvent embarrassant, alors que l’enfant est déjà dans l’adolescence (et qu’il a déjà sans doute obtenu les infos bonnes et mauvaises de ses amis).

Ces conversations seront plus simples si elles sont inspirées d’expériences de vie par exemple…. Ou l’humour… (nous aurons Phil Darwin au téléphone qui pourra aussi témoigner du fait qu’avec l’humour on peut parler de tout… la preuve avec le sketches…) .

- Il faut apporter des réponses en tenant compte de l’âge de l’enfant,
- Si vous avez des questions sur la sexualité à poser à votre enfant, prenez les devants…

Comment s’assurer que les adolescents reçoivent une éducation sexuelle ?
l’Education Nationale met en place des programmes sur l’éducation sexuelle. Les parents doivent l’accepter et ne pas s’en offusquer.

N° utiles :
www.lasantepourtous.com
www.onsexprime.fr
www.filsantejeunes.com

photos de l'émission

1

écouter l'émission

Santé publique France : la sexualité : dialogue parents/enfants :

Télécharger
fin shoutbox -->