Dépistage du cancer du sein - Octobre rose 2015

Par webmaster, le 8 octobre 2015

Les invités :
Dr Hélène Delattre-Massy, coordinatrice de la structure de gestion ADK92, en charge du dépistage organisé dans les Hauts de Seine
Jacques Deschamps, secrétaire Général de la Ligue contre le cancer – Comité de Paris
Dr Julien Dumesnil, Gynécologue-Obstétricien, Responsable de l’unité de chirurgie gynécologique et sénologie du centre hospitalier de Saint-Denis

11ème année consécutive que l’INCa et ses partenaires (Ministère des Affaires sociales et de la Santé, Assurance maladie, Régime social des indépendants, Mutuelle sociale agricole) se mobilisent pour Octobre Rose, mois de mobilisation contre le cancer du sein. L’occasion pendant ce mois d’informer les femmes sur ce dépistage du cancer du sein.

Il est important de rappeler que la mobilisation autour du cancer du sein va au-delà du mois d’Octobre et se poursuit toute l’année….

Rappel de L’enjeu :

- Le cancer du sein, 1er cancer féminin en France : à la fois le cancer le plus fréquent (près de 49 0000 nouveaux cas par an) et le plus meurtrier (11 900 décès par an) chez la femme. Une femme sur 8 sera confrontée à cette maladie au cours de sa vie.

- Pourtant, détecté tôt, il peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10 : Aujourd’hui, le dépistage reste toujours l’une des armes les plus efficaces contre le cancer du sein. Il permet de diagnostiquer un cancer à un stade précoce, avant même qu’une tumeur ne soit palpable ou que des symptômes n’apparaissent, Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut non seulement être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins lourds entraînant moins de séquelles.

- Depuis 10 ans, il existe en France un programme national de dépistage du cancer du sein :
 Tous les 2 ans, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à réaliser un dépistage.
 Sont concernées les femmes sans facteur de risque ni antécédent du cancer du sein.
 Les examens sont pris en charge à 100 %, sans avance de frais.
 1 femme sur 3 en France ne se fait toujours pas dépister ou pas régulièrement.

- Les femmes qui ont un risque élevé ou très élevé de cancer du sein (en raison d’antécédents personnels ou familiaux) sont suivies par leur médecin, en dehors du programme de dépistage, et dans certains cas avant 50 ans.

Le dépistage organisé en pratique :

Tous les deux ans, les femmes de 50 à 74 ans reçoivent une lettre d’invitation pour se rendre chez le radiologue agréé de leur choix (liste des radiologues jointe au courrier).

 L’examen est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais pour les patientes. Cette prise en charge financière en fait un programme qui s’inscrit dans la lutte contre les inégalités d’accès aux soins.

 les résultats : 2 possibilités (à détailler par les experts en plateau si nécessaire)
une anomalie est détectée lors de l’examen : le radiologue peut réaliser immédiatement une échographie ou prescrire d’autres examens.

aucune anomalie n’est détectée, les clichés sont relus par un second radiologue indépendant au sein de la structure de gestion en charge des dépistages.

Le dépistage organisé du cancer du sein : un programme de qualité.

Ce dépistage est proposé à toutes les femmes de 50 à 74 ans sans symptômes apparent ni antécédent de ce cancer.

 La 2ème lecture systématique (par un radiologue indépendant) des mammographies permet d’identifier 7% des cancers du dépistage organisé, soit environ 11 300 cancers chaque année.

Les radiologues qui participent au programme reçoivent une formation spécifique.
L’examen est pris en charge à 100 % par l’assurance maladie sans avance de frais.

Le rôle clé du médecin traitant et du gynécologue dans l’information et l’orientation des femmes :

Le médecin traitant et le gynécologue sont des interlocuteurs privilégiés des femmes sur ce sujet.

Il est important de rappeler les signes qui doivent inciter les femmes à consulter leur médecin ou leur gynécologue : boule, grosseur dans le sein ou au niveau des aisselles, anomalie de la forme des seins, rétractation de la peau, rougeur, écoulement au niveau du mamelon.

Liens utiles :
Ligue contre le Cancer : www.ligue-cancer.net - N° 0800 940 939
Inca : www.e-cancer.fr

photos de l'émission

1

écouter l'émission

Dépistage du cancer du sein - Octobre rose 2015 :

Télécharger
fin shoutbox -->