INPES : La drépanocytose / le don de sang

Par superstagiaire2, le 2 avril 2015

INTERVENANTS :
Dr Assa Niakaté, médecin au Centre d’Information et de Dépistage de la Drépanocytose de Paris
Pr. France Pirenne directrice scientifique à l’EFS Ile-de-France (établissement Français du Sang)
M. Ismaël Patrice Achirou Président de l’Association pour l’information et la prévention de la drépanocytose antenne de Bordeaux.

Plan de l’émission  :

C’est une maladie qui existe depuis des milliers d’années dans les pays du Sud. Nos ancêtres l’ont rencontré bien avant nous, mais peu de personnes avaient suffisamment de savoir pour la reconnaître.
La drépanocytose est une maladie génétique très répandue dans le monde. Apparue indépendamment en Afrique sub-saharienne et en Inde. Elle touche aujourd’hui tout particulièrement les populations de ces régions, mais les mouvements de populations l’ont rendue en outre très présente en Amérique, tout particulièrement aux Antilles et au Brésil, et en Europe du Sud (Grèce et en Italie). On estime à environ 50 millions de personnes atteintes de drépanocytose dans le monde.
On compte 12.000 malades en France et on recense environ 400 cas parmi les nouveaux nés chaque année.
On ne peut pas en guérir, mais les traitements qui existent améliorent la qualité de vie des personnes atteintes, c’est pour cela qu’il est important de se faire dépister de la drépanocytose pour bénéficier des traitements qui permettent de soulager les douleurs.

Comment attrape t-on la drépanocytose ?

La drépanocytose est une maladie génétique c’est-à-dire une maladie familiale. Elle n’est pas contagieuse. Le gène de la maladie se transmet des parents aux enfants. _ _ Elle vient de nos parents qui, eux-mêmes la tiennent de leurs parents et ainsi de suite. Si une personne est malade, cela signifie que son père et sa mère lui ont tous les deux transmis un gène porteur de la drépanocytose. Jamais vous n’attraperez cette maladie en vivant avec une personne drépanocytaire : elle n’est pas contagieuse.

Qu’est-ce que la drépanocytose ?

La drépanocytose est une maladie du sang. Les personnes malades de la drépanocytose ont des globules rouges (expliquer le terme) en forme de croissant au lieu d’être arrondis et souples. Les globules rouges servent à transporter l’oxygène dans tous nos organes. Ces globules rouges anormaux se bloquent dans les vaisseaux sanguins et empêchent le sang de circuler normalement. De cette façon, l’oxygène présent dans les vaisseaux arrive plus difficilement dans les organes du corps.
A quel âge faut-il se faire dépister ?

Si vous êtes porteur sain de la maladie vous pouvez vous faire dépister. L’examen s’appelle « électrophorèse de l’hémoglobine ». Il est réalisé à partir d’une simple prise de sang.
Vous pouvez demander à votre médecin de prescrire ce test que vous ferez dans un laboratoire d’analyses. Si vous habitez en région parisienne, vous pouvez aussi venir au Centre d’Information et de dépistage de la drépanocytose (CIDD) où l’examen sera fait gratuitement et où un médecin spécialisé vous accueillera sur rendez-vous pour vous donner toutes les explications nécessaires (13 rue Charles Bertheau 75013 Paris – 01 45 82 50 00).
Comment se manifeste la drépanocytose ?

Les signes varient selon les personnes. La drépanocytose se manifeste par une fatigue liée à l’anémie (le manque de globules rouges dans le sang), des infections et des crises douloureuses des os et des articulations. Ces crises peuvent être provoquées par la fièvre, une infection, une déshydratation, ou un effort physique important, et apparaître dès l’âge de 4 mois. Cependant ces symptômes varient beaucoup d’un patient à l’autre et leur intensité évolue au fil des années.

Les traitements :

On ne peut pas agir sur la cause de la maladie, mais on peut traiter les symptômes par les comprimés pour soulager la douleur par exemple, ou bien avec des médicaments qui vont améliorer les globules rouges. Le suivi médical, les vaccinations, les antibiotiques et une bonne hygiène de vie permettent d’éviter les complications de la maladie et de garder une bonne qualité de vie.

 la transfusion sanguine

Prise de parole de EFS sur le don du sang

La transfusion sanguine permet de traiter certains symptômes de la drépanocytose. Lorsque l’on transfuse les patients, il est indispensable de respecter la compatibilité des groupes sanguins. Les groupes sanguins caractérisent un individu, ils varient d’un individu à l’autre, et ces variations sont d’autant plus importantes que les origines géographiques des individus sont éloignées. Les malades doivent recevoir du sang issu de donneur ayant les groupes sanguins les plus proches, et donc, de même origine géographique.
IL EST DONC IMPORTANT QUE DES PERSONNES D’ORIGINE AFRICAINE DONNENT LEUR SANG.


Le don du sang est la seule chance de guérison pour les malades.

N° utiles :
www.lasantepourtous.fr

CIDD : Centre d’Information et de dépistage de la drépanocytose (CIDD) où l’examen sera fait gratuitement et où un médecin spécialisé vous accueillera pour vous donner toutes les explications nécessaires (13 rue Charles Bertheau 75013 Paris – 01 45 82 50 00).

M. Ismaël Patrice ACHIROU Président de l’Association pour l’information et la prévention de la drépanocytose antenne de Bordeaux : 06 86 11 51 46.

EFS : www.dondusang.net

photos de l'émission

1

écouter l'émission

INPES : La drépanocytose / le don de sang

Télécharger