24 mars 2015

SELMA

Date de sortie 11 mars 2015 (2h8min)
Réalisé par Ava DuVernay
Avec David Oyelowo, Tom Wilkinson, Carmen Ejogo, Oprah Winfrey, Cuba Gooding Jr., Lorraine Toussaint, Common.
Genre Drame , Historique , Biopic
Nationalité Britannique , américain

Milieu des années 60. Selma, ville de l’État d’Alabama aux États-Unis va être le témoin d’évènements symboliques qui vont bouleverser l’histoire des États-Unis. Le Pasteur Martin Luther King, Jr. vient de recevoir le Prix Nobel de la Paix et plusieurs évènements tragiques se sont déroulés avant de décider celui-ci à initier avec des membres de mouvement antiségrégationniste (SCLC), la marche pour les droits civils et politiques jusqu’à Montgomery, la capitale de l’Alabama.
Les Noirs n’ont pas le droit de vote et réclament les mêmes droits que les Blancs. King va rencontrer le président américain de l’époque à plusieurs reprises mais celui-ci restera sur ses positions fermes, sous les conseils d’un certain Hoover, chef de la FBI et réputé raciste qui tentera par tous les moyens de freiner le mouvement. Aussi opposé, le Gouverneur George Wallace et son sheriff qui, avec ses policiers vont maintes fois bloquer le passage du pont à coups de matraques.
Grâce à une foi impénétrable en la liberté du peuple noir américain, King et ses acolytes, préservèrent. En 1965, Le président Johnson signe la loi sur le droit de vote pour tous les citoyens.

À la différence d’autres biopics qui s’attaquent à de grandes personnalités ou leaders, Selma, réalisé par l’américaine Ava DuVernay (Middle Of Nowhere) suit les années les plus marquantes de la vie de Martin Luther King. Produit, entre autres, par Oprah Winfrey (qui a produit Le Majordome) et Brad Pitt (qui a produit 12 Years A Slave), l’œuvre reconstruit les épisodes les plus mythiques du héros dans son combat contre la ségrégation raciale au milieu de années 60. Une première sur les grands écrans.
L’acteur britannique David Oyelowo (Le Majordome, Lincoln), sublime dans son interprétation et très juste dans sa diction, interprète sans doute un des plus grand rôle de sa carrière qui portant ne lui a pas valu une nomination aux Oscars. Curieux quand on sait qu’Hollywood raffole des rôles-biopic. La communauté noire hollywoodienne avait d’ailleurs provoqué un tollé en apprenant qu’Ava DuVernay n’avait pas été nominée pour la Meilleure réalisation. Avec 12 Years A Slave sacré meilleur film l’année passée, peut-être que ça aurait été de trop pour les membres de l’Académie des Arts, pour la majorité des hommes blancs entre 50 et 70 ans ? Heureusement, grâce à « Glory » du chanteur John Legend et du rappeur Common, le film a remporté l’Oscar de la meilleure chanson originale pour un film. Nous voilà consolés.

À vos écrans donc.

Djia Mambu

Dans la même rubrique :

  • Le journal BBC Afrique Matin

  • Le journal BBC Afrique Midi

Lire aussi...

Le Sport comme langage universel
Le sport comme langage universel _ _ Cette année, la fondation Peace and Sport célèbre ses (...)
Mondial 2018 : Tirage au sort
On connait le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 qui se disputera en Russie du 14 juin au (...)
Evra et l’OM se quittent
Patrice Evra et L’Olympique de Marseille : c’est terminé ! Dans un communiqué officiel, le club (...)
Puma s’offre MHD pour le nouveau maillot du Cameroun
Puma s’est offert un VRP de luxe pour la promotion du nouveau maillot de la sélection (...)
Exposition Afrika’s
Du 8 novembre au 8 décembre 2017, l’Hôtel Renaissance Paris République & la galerie Arts Design (...)