28 janvier 2013

Le Malawi met en vente son jet présidentiel

Le jet de la présidence du Malawi sur le tarmac de l'aéroport de Lilongwe, en mai 2012 ©AFP


BLANTYRE (AFP) - (AFP)

A vendre : jet
présidentiel, 15 ans.Parfait état de vol.10
millions d’euros.Contacter le Malawi pour plus de
détails.

Afin de faire des économies et récupérer des
devises, le Malawi a annoncé lundi la mise en vente par
appel d’offres du jet présidentiel de la chef d’Etat
Joyce Banda.

"Le gouvernement du Malawi a décidé de vendre
le jet +en l’état+ à toute personne ou
société intéressée", a
déclaré la présidence dans un avis d’appel
d’offres.

Le Dassault Falcon 900EX, construit en 1998 et qui a une
capacité de 14 passagers, est en "parfait état
de vol", est-il précisé.

L’appel d’offres sera lancé le 20 février.

Le jet était devenu un symbole de l’autocratie et des
dérives de l’ancien président Bingu wa Mutharika,
décédé en avril.L’achat de l’avion il y a
cinq ans avait fait scandale dans un pays où 40% des 13
millions d’habitants vivent avec moins d’un dollar par jour.

A l’époque, Mutharika avait assuré que l’appareil
était "peu onéreux", alors même que
son pays dépend de l’aide internationale pour la
moitié de son budget.

Après cet achat, la Grande-Bretagne, ancienne puissance
coloniale et principal donateur du Malawi, avait réduit
de 3 millions de livres son aide.

Lorsqu’elle a succédé à Mutharika, la
présidente Joyce Banda avait promis de vendre le jet
dans le cadre de baisses des dépenses gouvernementales.

Dans la même rubrique :

  • Le journal BBC Afrique Matin

  • Le journal BBC Afrique Midi

Lire aussi...

François Durpaire : « l’histoire de Michael Brown n’est pas individuelle »
Au lendemain du non-lieu en faveur du policier qui a tué Michael Brown, un Afro-américain âgé de (...)
Retrouvez l’interview de Gérard Larcher, Président du Sénat, en intégralité sur africa1.com
Gérard Larcher, Président du Sénat, était "L’invité des Indés Radios Metronews LCI" cette semaine. (...)
CAN 2015 - Peu de risques de propagation selon l’OMS
Après des mois de tergiversations, l’imbroglio CAN 2015 a enfin trouvé sa chute. Exclu par la (...)
CAN 2015 : Et le gagnant est… La Guinée équatoriale
Après sa décision de ne pas reporter la Coupe d’Afrique des Nations (Can), la Confédération (...)
Burkina Faso : Blaise Compaoré, le putschiste renversé
En politique, rien ni personne n’est immuable, les événements en cours au Burkina Faso viennent (...)