Prevention santé

Accidents de la vie courante : protégez vos enfants des risques de l’été

Accidents de la vie courante : protégez vos enfants des risques de l’été Invités :  Dr Gérald KIERZEK, médecin urgentiste à l’hôpital de l’Hôtel Dieu, chroniqueur sur Europe 1 et France 5 Aymeric UNG, épidémiologiste à Santé publique France (responsable de l’enquête Noyades 2018) Voilà ça y est, nous y sommes… ou presque… en vacances… La période estivale est souvent synonyme de plaisir, de repos, de détente.. mais malheureusement pas sans risques notamment pour les enfants. En effet, chaque année entre juin et septembre, environ 400 personnes décèdent d’une noyade… En France, c’est la première cause de mortalité par accidents de la vie courante chez les moins de 15 ans… alors soyez vigilent. Noyade accidentelle, brûlures, défenestration chez les jeunes enfants… comment passer de bonnes vacances, en famille, mais mettre en danger sa santé… Nos invités ont répondu à toutes ces questions…. N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast… Infos utiles : Livre « Ayez les bons réflexes » du Dr Gérald Kierzek : pour former et adopter les comportements qui sauvent. Anticiper, se préparer, préparer sa maison et sa famille, mais aussi analyser, protéger et secourir : autant de réflexes à acquérir pour développer une « culture du risque » salvatrice.

Accidents de la vie courante : protégez vos enfants des risques de l’été

Invités : 

Dr Gérald KIERZEK, médecin urgentiste à l’hôpital de l’Hôtel Dieu, chroniqueur sur Europe 1 et France 5 Aymeric UNG, épidémiologiste à Santé publique France (responsable de l’enquête Noyades 2018)

Voilà ça y est, nous y sommes… ou presque… en vacances… La période estivale est souvent synonyme de plaisir, de repos, de détente.. mais malheureusement pas sans risques notamment pour les enfants. En effet, chaque année entre juin et septembre, environ 400 personnes décèdent d’une noyade… En France, c’est la première cause de mortalité par accidents de la vie courante chez les moins de 15 ans… alors soyez vigilent.

Noyade accidentelle, brûlures, défenestration chez les jeunes enfants… comment passer de bonnes vacances, en famille, mais mettre en danger sa santé…

Nos invités ont répondu à toutes ces questions….

N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast…

Infos utiles :

Livre « Ayez les bons réflexes » du Dr Gérald Kierzek : pour former et adopter les comportements qui sauvent. Anticiper, se préparer, préparer sa maison et sa famille, mais aussi analyser, protéger et secourir : autant de réflexes à acquérir pour développer une « culture du risque » salvatrice.

05 juillet 2018

Quoi de neuf sur le préservatif ?

Quoi de neuf sur le préservatif ? Invités :  Marc Pointel, fondateur du site et de la boutique « Le Roi de la capote » Jean-Paul Ngueya, acteur de prévention à l’association Afrique Avenir L’image du préservatif a t-elle vraiment changée en France depuis 30 ans ? Qu’y a t-il de vraiment nouveau sur le préservatif ? Considéré comme un passage obligé au début de l’épidémie de sida, il prend aujourd’hui une place plus ludique dans les jeux amoureux. Nos invités ont profité de cette émission pour rappeler que l’utilisation de préservatifs, c’est se protéger du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles (c’est-à-dire les IST), c’est aussi un moyen de contraception. C’est un acte responsable. N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast… Infos utiles : Sida Info Service : 0800 8040 800 - Appel anonyme et gratuit Association Afrique Avenir : 01 42 77 41 31 – contact@afriqueavenir.fr Boutique « Le Roi de la Capote » : 106 bld Richard Lenoir 75011 Paris – 01 42 38 60 40

Quoi de neuf sur le préservatif ?

Invités : 

Marc Pointel, fondateur du site et de la boutique « Le Roi de la capote » Jean-Paul Ngueya, acteur de prévention à l’association Afrique Avenir

L’image du préservatif a t-elle vraiment changée en France depuis 30 ans ? Qu’y a t-il de vraiment nouveau sur le préservatif ? Considéré comme un passage obligé au début de l’épidémie de sida, il prend aujourd’hui une place plus ludique dans les jeux amoureux.

Nos invités ont profité de cette émission pour rappeler que l’utilisation de préservatifs, c’est se protéger du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles (c’est-à-dire les IST), c’est aussi un moyen de contraception. C’est un acte responsable.

N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast…

Infos utiles :

Sida Info Service : 0800 8040 800 - Appel anonyme et gratuit

Association Afrique Avenir : 01 42 77 41 31 – contact@afriqueavenir.fr

Boutique « Le Roi de la Capote » : 106 bld Richard Lenoir 75011 Paris – 01 42 38 60 40

28 juin 2018

Manger des plats tout préparés, est-ce bon pour la santé ?

Manger des plats tout préparés, est-ce bon pour la santé ? LES INVITES : Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali Pauline Ducrot, Chargée de mission unité alimentation et activité physique à Santé publique France. Impossible de ne pas remarquer que dans les rayons des supermarchés, les plats préparés de plus en plus nombreux… que ce soient des plats surgelés, des plats sous vide ou en conserve… qu’ils suffit de réchauffer à la poêle, au four, ou au micro-onde pendant quelques minutes et le tour est joué… mais en fait que contiennent ces préparations ? Ces plats préparés sont-ils bons pour la santé ? Que contiennent-ils ? Nos invités ont répondu à toutes ces questions, ont expliqué le Nutri-Score et on rappelé l’importance de cuisiner des produits non transformés le plus souvent possible… et en famillle, avec les enfants pour les donner le goût de manger mieux… Site utile : mangerbouger.fr/

Manger des plats tout préparés, est-ce bon pour la santé ?

LES INVITES :

Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète au Mali

Pauline Ducrot, Chargée de mission unité alimentation et activité physique à Santé publique France.

Impossible de ne pas remarquer que dans les rayons des supermarchés, les plats préparés de plus en plus nombreux… que ce soient des plats surgelés, des plats sous vide ou en conserve… qu’ils suffit de réchauffer à la poêle, au four, ou au micro-onde pendant quelques minutes et le tour est joué… mais en fait que contiennent ces préparations ? Ces plats préparés sont-ils bons pour la santé ? Que contiennent-ils ?

Nos invités ont répondu à toutes ces questions, ont expliqué le Nutri-Score et on rappelé l’importance de cuisiner des produits non transformés le plus souvent possible… et en famillle, avec les enfants pour les donner le goût de manger mieux…

Site utile :

mangerbouger.fr/

21 juin 2018

Une maladie orpheline, la drépanocytose

Une maladie orpheline, la drépanocytose Invitées Dr Béatrice Quinet, pédiatre à l’hôpital Trousseau, spécialisée en pathologies infectieuses et tropicales. Mariam Coulibaly, à l’initiative du site « dreinfos.fr », site d’information sur la drépanocytose Le 19 juin prochain ce sera la Journée mondiale de lutte contre la Drépanocytose. La drépanocytose est une maladie génétique, c’est-à-dire une maladie transmise par les deux parents. On peut être porteurs du gène sans le savoir et sans être malade et transmettre la maladie à ses enfants. Si le père et la mère possèdent tous les deux dans leur patrimoine génétique le gène de la drépanocytose, l’enfant à naître risque d’être malade. Pour que la maladie apparaisse, il faut que l’anomalie du gène soit transmise par les deux parents. Nos invités ont insisté sur le manque d’information autour de la drépanocytose, et rappelé l’importance du dépistage précoce.

Contacts utiles : Sur rendez-vous : Centre d’Information de Dépistage de la Drépanocytose - 13 rue Charles Bertheau 75013 à Paris ou 16/18, rue Cavé 75018 : 01 45 82 50 14 ou secretariatcidd@paris.fr www.dreinfos.fr Agenda : A l’occasion de ses 10 ans, Le Centre d’Information et de Dépistage de la Drépanocytose (C.I.D.D.) a le plaisir de vous convier à des tables rondes sur la thématique du dépistage de la drépanocytose, en partenariat avec la filière MCGRE. Ces tables rondes se dérouleront le mardi 19 Juin, de 15H à 18H30, au sein de la Mairie du 18ème arrondissement de Paris, dans la salle des Mariages. Vous trouverez le programme ci dessous. Cet événement est ouvert à tous. Si vous souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter : C.I.D.D. : assa.niakate@paris.fr Filière MCGRE : Lucile.coquais@aphp.fr     

Une maladie orpheline, la drépanocytose

Invitées

Dr Béatrice Quinet, pédiatre à l’hôpital Trousseau, spécialisée en pathologies infectieuses et tropicales.

Mariam Coulibaly, à l’initiative du site « dreinfos.fr », site d’information sur la drépanocytose

Le 19 juin prochain ce sera la Journée mondiale de lutte contre la Drépanocytose.

La drépanocytose est une maladie génétique, c’est-à-dire une maladie transmise par les deux parents. On peut être porteurs du gène sans le savoir et sans être malade et transmettre la maladie à ses enfants. Si le père et la mère possèdent tous les deux dans leur patrimoine génétique le gène de la drépanocytose, l’enfant à naître risque d’être malade. Pour que la maladie apparaisse, il faut que l’anomalie du gène soit transmise par les deux parents.

Nos invités ont insisté sur le manque d’information autour de la drépanocytose, et rappelé l’importance du dépistage précoce.

Contacts utiles :

Sur rendez-vous : Centre d’Information de Dépistage de la Drépanocytose - 13 rue Charles Bertheau 75013 à Paris ou 16/18, rue Cavé 75018 : 01 45 82 50 14 ou secretariatcidd@paris.fr

www.dreinfos.fr

Agenda :

A l’occasion de ses 10 ans, Le Centre d’Information et de Dépistage de la Drépanocytose (C.I.D.D.) a le plaisir de vous convier à des tables rondes sur la thématique du dépistage de la drépanocytose, en partenariat avec la filière MCGRE. Ces tables rondes se dérouleront le mardi 19 Juin, de 15H à 18H30, au sein de la Mairie du 18ème arrondissement de Paris, dans la salle des Mariages.

Vous trouverez le programme ci dessous.

Cet événement est ouvert à tous.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à contacter :

C.I.D.D. : assa.niakate@paris.fr

Filière MCGRE : Lucile.coquais@aphp.fr

    

14 juin 2018

Comment sortir d’une addiction aux jeux d’argent ?

Comment  sortir d’une addiction aux jeux d’argent ? Invité :  Dr Marc Valleur est médecin psychiatre, chef de l’hôpital Marmottan à Paris, spécialiste en addictologie Aujourd’hui le jeu est considéré comme un loisir pour 1 Français sur 2. Un loisir toutefois pas comme les autres. L’Observatoire des Jeux estime à 1 million 200 mille les joueurs pouvant présenter un signe d’addiction. Les études récentes en France montrent également que le nombre de personnes qui jouent et les sommes jouées sont de plus en plus importants, notamment depuis le développement de l’offre de jeux en ligne. Alors comment éviter de perdre le contrôle, comment réussir à ce que le jeu reste un loisir et non une dépendance avec ses conséquences ? à qui en parler ? quels sont les accompagnements proposés ? le Dr Marc Valleur a répondu à toutes ces questions. N’hésitez pas à réécouter l’émission… Site utile : Si vous êtes concerné(e) directement ou indirectement par une pratique de jeu problématique, n'hésitez pas à appeler Joueurs info service au 09 74 75 13 13, ... de 8h à 2h appel non surtaxé. http://www.joueurs-info-service.fr/   Hôpital Marmottan Centre de Soins et d’accompagnement des pratiques addictives 17 rue d’Armaillé 75017 Paris 01 56 68 70 30

Comment  sortir d’une addiction aux jeux d’argent ?

Invité : 

Dr Marc Valleur est médecin psychiatre, chef de l’hôpital Marmottan à Paris, spécialiste en addictologie

Aujourd’hui le jeu est considéré comme un loisir pour 1 Français sur 2. Un loisir toutefois pas comme les autres. L’Observatoire des Jeux estime à 1 million 200 mille les joueurs pouvant présenter un signe d’addiction. Les études récentes en France montrent également que le nombre de personnes qui jouent et les sommes jouées sont de plus en plus importants, notamment depuis le développement de l’offre de jeux en ligne.

Alors comment éviter de perdre le contrôle, comment réussir à ce que le jeu reste un loisir et non une dépendance avec ses conséquences ? à qui en parler ? quels sont les accompagnements proposés ? le Dr Marc Valleur a répondu à toutes ces questions.

N’hésitez pas à réécouter l’émission…

Site utile :

Si vous êtes concerné(e) directement ou indirectement par une pratique de jeu problématique, n'hésitez pas à appeler Joueurs info service au 09 74 75 13 13, ... de 8h à 2h appel non surtaxé.

http://www.joueurs-info-service.fr/

 

Hôpital Marmottan

Centre de Soins et d’accompagnement des pratiques addictives

17 rue d’Armaillé 75017 Paris

01 56 68 70 30

07 juin 2018

Faut-il culpabiliser quand on ne réussit pas à arrêter de fumer ?

Faut-il culpabiliser quand on ne réussit pas à arrêter de fumer ? Les invités : Pr Daniel Thomas, ancien chef du service de cardiologue de l’hôpital de la Pitié Salpétrière et porte-parole de la Société Francophone de Tabacologie. Ketty Vautrin, tabacologue sur  la ligne 3989, un dispositif de Tabac Info Service Le 31 mai c’est la journée mondiale sans tabac. L’occasion pour rappeler qu’arrêter de fumer ce n’est pas uniquement une question de volonté. Pour de nombreux fumeurs, arrêter de fumer est un vrai parcours du combattant. Mais les faux-pas ou les dérapages font partie de la lutte à mener avec soi-même. Faut-il se culpabiliser ? Est-ce un signe de faiblesse ? Cela traduit-il un manque de volonté ? Pourquoi certains réussissent-ils du premier coup ? Sont-ils plus forts ? Faut-il essayer plusieurs fois pour réussir ? Nous avons répondu à toutes ces questions avec nos invités alors n’hésitez pas à réécouter cette émission en podcast et de mieux connaître les aides proposées par le site tabac-info-service.fr Lien utile : www.tabac-info-service.fr

Faut-il culpabiliser quand on ne réussit pas à arrêter de fumer ? Les invités : Pr Daniel Thomas, ancien chef du service de cardiologue de l’hôpital de la Pitié Salpétrière et porte-parole de la Société Francophone de Tabacologie. Ketty Vautrin, tabacologue sur  la ligne 3989, un dispositif de Tabac Info Service Le 31 mai c’est la journée mondiale sans tabac. L’occasion pour rappeler qu’arrêter de fumer ce n’est pas uniquement une question de volonté. Pour de nombreux fumeurs, arrêter de fumer est un vrai parcours du combattant. Mais les faux-pas ou les dérapages font partie de la lutte à mener avec soi-même. Faut-il se culpabiliser ? Est-ce un signe de faiblesse ? Cela traduit-il un manque de volonté ? Pourquoi certains réussissent-ils du premier coup ? Sont-ils plus forts ? Faut-il essayer plusieurs fois pour réussir ? Nous avons répondu à toutes ces questions avec nos invités alors n’hésitez pas à réécouter cette émission en podcast et de mieux connaître les aides proposées par le site tabac-info-service.fr Lien utile : www.tabac-info-service.fr
31 mai 2018

Comment l’adolescence peut conduire à mettre en danger sa santé ?

Comment l’adolescence peut conduire à mettre en danger sa santé ? L’adolescence est une  période de bouleversements qui déstabilise et qui bouscule les enfants mais aussi les parents. Le manque de communication, la revendication de son indépendance, les prise de risques comme l’alcool, le cannabis, sont autant de comportements fréquents à cet âge, mais qui peuvent entraîner beaucoup d’incompréhension, de la colère, de l’anxiété chez les parents. Notre invité, le Docteur Clerget a expliqué les changements physiologiques et psychologiques de l’adolescence et pourquoi il est très important de continuer à communiquer avec ses adolescents… N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast. Infos utiles : Stéphane Clerget auteur : « Les vampires psychiques" – Fayard 2018 « Le Guide de l’ado à l’usage des parents » – Calmann-Lévy Intervention de jeunes filles du Point Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ) Mosaïque - 93 Aubervilliers

Comment l’adolescence peut conduire à mettre en danger sa santé ?

L’adolescence est une  période de bouleversements qui déstabilise et qui bouscule les enfants mais aussi les parents. Le manque de communication, la revendication de son indépendance, les prise de risques comme l’alcool, le cannabis, sont autant de comportements fréquents à cet âge, mais qui peuvent entraîner beaucoup d’incompréhension, de la colère, de l’anxiété chez les parents.

Notre invité, le Docteur Clerget a expliqué les changements physiologiques et psychologiques de l’adolescence et pourquoi il est très important de continuer à communiquer avec ses adolescents…

N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast.

Infos utiles :

Stéphane Clerget auteur : « Les vampires psychiques" – Fayard 2018

« Le Guide de l’ado à l’usage des parents » – Calmann-Lévy

Intervention de jeunes filles du Point Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ)

Mosaïque - 93 Aubervilliers

24 mai 2018

Alimentation et Ramadan

Alimentation et Ramadan Invités : Fatima Oulhadj, nutritionniste et spécialiste de la nutrition en Islam, auteur du livre « La nutrition en Islam» aux éditions Maison d’Ennour. Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’ONG Santé Diabète au Mali Voilà aujourd’hui le 1er jour du Ramadan… Une période où jeûne et surconsommation alimentaire se confronte. En effet, paradoxalement, la période du jeûne est synonyme de hausse de la consommation alimentaire : plus on jeûne plus on mange… Cette accumulation d’aliments ne met-elle pas en danger l’équilibre alimentaire ? Le corps supporte t-il bien ce changement radical du mode d’alimentation ? Que peut-on conseiller à nos auditeurs : s’ils ont envie de se faire plaisir après une journée difficile… que peuvent-ils manger et en quelle quantité ? Du côté nutritif et équilibre alimentaire, quels sont les plats conseillés pour le soir ? Nos invités ont répondu à toutes ces questions en donnant également, des idées de plats traditionnels sains et nutritifs. N’hésitez pas à réécouter l’émission… A lire : « La nutrition en Islam» aux éditions Maison d’Ennour Contact : ONG Santé Diabète santediabete.org/fr/

Alimentation et Ramadan

Invités :

Fatima Oulhadj, nutritionniste et spécialiste de la nutrition en Islam, auteur du livre « La nutrition en Islam» aux éditions Maison d’Ennour. Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’ONG Santé Diabète au Mali

Voilà aujourd’hui le 1er jour du Ramadan…

Une période où jeûne et surconsommation alimentaire se confronte. En effet, paradoxalement, la période du jeûne est synonyme de hausse de la consommation alimentaire : plus on jeûne plus on mange…

Cette accumulation d’aliments ne met-elle pas en danger l’équilibre alimentaire ? Le corps supporte t-il bien ce changement radical du mode d’alimentation ? Que peut-on conseiller à nos auditeurs : s’ils ont envie de se faire plaisir après une journée difficile… que peuvent-ils manger et en quelle quantité ? Du côté nutritif et équilibre alimentaire, quels sont les plats conseillés pour le soir ? Nos invités ont répondu à toutes ces questions en donnant également, des idées de plats traditionnels sains et nutritifs.

N’hésitez pas à réécouter l’émission…

A lire :

« La nutrition en Islam» aux éditions Maison d’Ennour

Contact : ONG Santé Diabète

santediabete.org/fr/

17 mai 2018

Ramadan : se préparer au jeûne

Emission RAMADAN : se préparer au jeûne Invités : Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’ONG Santé Diabète au Mali Imam Abdelali Mamoun, Imam dans le Val de marne, animateur sur Beur FM depuis plusieurs années et auteur du livre « l’Islam contre le radicalisme ». Dans 5 jours,  le mois sacré du Ramadan va débuter… 70% des Musulmans vont entamer le mois sacré du Ramadan, consacré notamment au jeûne, à la retenue et à la spiritualité. Le mois de Ramadan, en France, est une période qui peut être appréhendée par certains Musulmans… en effet, comment réussir à mener à bien une activité professionnelle, un rythme scolaire, pour les plus jeunes, les contraintes de la vie familiale et parfois même en plus gérer un traitement contre le diabète, l’hypertension ?  Entre jeûne alimentaire, déshydratation, manque de sommeil plus certaines privations comme le tabac, et alimentation parfois mal choisie, beaucoup trop riche, alors comment peut-on se préparer physiquement et psychologiquement sans mettre en danger sa santé ? Les invités ont répondu à toutes ses questions. N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast.

Emission RAMADAN : se préparer au jeûne

Invités :

Stéphane Besançon, nutritionniste et responsable de l’ONG Santé Diabète au Mali Imam Abdelali Mamoun, Imam dans le Val de marne, animateur sur Beur FM depuis plusieurs années et auteur du livre « l’Islam contre le radicalisme ».

Dans 5 jours,  le mois sacré du Ramadan va débuter… 70% des Musulmans vont entamer le mois sacré du Ramadan, consacré notamment au jeûne, à la retenue et à la spiritualité.

Le mois de Ramadan, en France, est une période qui peut être appréhendée par certains Musulmans… en effet, comment réussir à mener à bien une activité professionnelle, un rythme scolaire, pour les plus jeunes, les contraintes de la vie familiale et parfois même en plus gérer un traitement contre le diabète, l’hypertension ?  Entre jeûne alimentaire, déshydratation, manque de sommeil plus certaines privations comme le tabac, et alimentation parfois mal choisie, beaucoup trop riche, alors comment peut-on se préparer physiquement et psychologiquement sans mettre en danger sa santé ? Les invités ont répondu à toutes ses questions.

N’hésitez pas à réécouter l’émission en podcast.

10 mai 2018