Podcasts

Le Grand Débat - 03/09/2018

Afrique : Le crépuscule des formations politiques «historiques»

Est-on en train d’assister au crépuscule des partis politiques dits «historiques» ? De la Côte d’Ivoire au Zimbabwe, en passant par le Congo Brazzaville, la Guinée Bissau ou le Gabon, les grandes formations politiques qui ont dominé la vie politique depuis les indépendances semblent menacées par les évolutions en cours dans la vie politique sur le continent. Crise idéologique, crise d’identité, inadaptation aux aspirations des populations… ces formations politiques qui furent pendant des décennies des machines à gouverner sont-elles condamnées à disparaître ? Malgré les diverses manœuvres et autres entorses à la démocratie pour se maintenir au centre du jeu politique, quel avenir pour ces partis dont l’action s’est longtemps fondée sur la force et le pouvoir exclusif ?

Invités :
- Malick Diawara, Journaliste. Responsable éditorial du Point Afrique - Dr Mamadou Lamine DEMBELE, Maître de Conférences et Coordinateur-Adjoint du Laboratoire d’études et de Recherches en Droit, Décentralisation et développement Local(LERDDL) de la Faculté de Droit Public de l'Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB) - Nestor Koffi, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d'Ivoire – Rassemblement démocratique africain) - Dr Ousmane Zina, Enseignant-chercheur en sciences politiques à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké
- Gilles Yabi, Analyste politique et économiste. Fondateur du think tank WATHI

Afrique : Le crépuscule des formations politiques «historiques»Est-on en train d’assister au crépuscule des partis politiques dits «historiques» ? De la Côte d’Ivoire au Zimbabwe, en passant par le Congo Brazzaville, la Guinée Bissau ou le Gabon, les grandes formations politiques qui ont dominé la vie politique depuis les indépendances semblent menacées par les évolutions en cours dans la vie politique sur le continent. Crise idéologique, crise d’identité, inadaptation aux aspirations des populations… ces formations politiques qui furent pendant des décennies des machines à gouverner sont-elles condamnées à disparaître ? Malgré les diverses manœuvres et autres entorses à la démocratie pour se maintenir au centre du jeu politique, quel avenir pour ces partis dont l’action s’est longtemps fondée sur la force et le pouvoir exclusif ?Invités :- Malick Diawara, Journaliste. Responsable éditorial du Point Afrique

- Dr Mamadou Lamine DEMBELE, Maître de Conférences et Coordinateur-Adjoint du Laboratoire d’études et de Recherches en Droit, Décentralisation et développement Local(LERDDL) de la Faculté de Droit Public de l'Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB)

- Nestor Koffi, Membre du bureau politique du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d'Ivoire – Rassemblement démocratique africain)

- Dr Ousmane Zina, Enseignant-chercheur en sciences politiques à l'Université Alassane Ouattara de Bouaké - Gilles Yabi, Analyste politique et économiste. Fondateur du think tank WATHI

03 septembre 2018