Dépêches AFP

Taïwan: Washington rappelle trois émissaires en Amérique latine

08 septembre 2018 à 04h19 Par AFP
Les Etats-Unis ont rappelé vendredi pour des consultations trois de leurs représentants diplomatiques en Amérique latine, après que ces pays ont changé leur position sur Taïwan. Le département d'Etat a annoncé dans un communiqué le rappel à Washington des ambassadeurs américains en République dominicaine Robin Bernstein et au Salvador Jean Manes, et la chargée d'affaires au Panama Roxanne Cabral."Nos trois chefs de mission rencontreront des dirigeants du gouvernement américain pour discuter de la façon dont les Etats-Unis peuvent soutenir des institutions démocratiques et des économies fortes et indépendantes à travers l'Amérique centrale et les Caraïbes", a précisé la diplomatie américaine dans un communiqué.Cette décision intervient après que Washington a accusé la Chine en août de déstabiliser les relations sino-taïwanaises et de mener une campagne d'"interférences politiques" en cherchant à priver Taïwan de ses alliés sur le continent américain.La Chine et Taïwan se livrent depuis des années une concurrence diplomatique dans les pays en développement. Les aides économiques sont les outils souvent utilisés pour monnayer une reconnaissance diplomatique.La Chine communiste considère que Taïwan fait partie intégrante de son territoire, même si l'île est dirigée de façon indépendante par un régime rival depuis 1949. Taïwan n'a cependant jamais déclaré son indépendance et Pékin la considère toujours comme l'une de ses provinces vouée à retourner dans son giron.La Chine refuse de reconnaître la souveraineté de l'île et interdit à ses partenaires --au nom du "principe d'une seule Chine"-- d'entretenir des relations diplomatiques avec Taipei.Le Salvador a annoncé en août avoir cessé ses relations diplomatiques avec Taïpei et les avoir nouées en revanche avec Pékin.Le Salvador est le cinquième allié perdu par Taïwan depuis l'accession au pouvoir à Taïpei de Tsai Ing-wen en 2016 et le troisième cette année.Après avoir déjà été abandonné en mai par la République dominicaine et par le Burkina Faso, Taïwan n'est désormais plus reconnu que par dix-sept pays. Parmi eux: le Vatican, un seul pays africain (Eswatini -- ex-Swaziland) ainsi que des nations du Pacifique et d'Amérique latine (Honduras, Guatemala ou Paraguay).Le Panama avait coupé ses liens diplomatiques en juin 2017.